Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[BDS] [colonialisme] [geopolitique] [press&web] [racisme] [voloblog] Infos

Egalité&Réconciliation, censuré… et en porte-à-faux

mercredi 5 août 2020 par SHAHSHAHANI Volodia

Le groupe d’extrême droite "Egalité et Réconciliation", son dirigeant Alain Soral ainsi que l’humoriste associé, Dieudonné, viennent d’être victimes de nouveaux attentats visant à les empêcher de s’exprimer, alors que leurs moyens ne reposent que sur leurs adhérents (certains diront leur talent) contrairement à la journaloperie du régime, grassement subventionnée par nos impôts.

Les dernières attaques ont été menées conjointement par le judeo-sioniste Zuckerberg (Facebook), une autre organisation US-ioniste (Google) et le lobby sioniste au sein de la justice française. Soral a rapidement été libéré mais sa chaîne Youtub et celle de Dieudonné ont été fermées quand les spectacles de l’humoriste sont systématiquement interdits en France.

On peut s’interroger sur l’utilité, à la fois de cette mouvance et de sa persécution par le pouvoir profond. Pour ce dernier, il est sans doute intéressant de ne diaboliser que ce groupe car, chose exceptionnelle, il se déclare anti-sioniste alors que tous les autres pseudo-souverainistes sont des laquais d’ "Israel" : le Pen, Dupont-Aignan, Philippot auxquels vient de se joindre Onfray avec dans ses bagages quelques débris ramassés dans des décharges de gauche (Chevènement) ou de droite (de Villiers).

De son côté, ER contribue d’une certaine façon à entretenir la haine profonde d’une bonne partie des Français à l’endroit de cet excrément d’occident que constitue l’entité sioniste et ses suppôts hexagonaux (tous les partis, tous les media mainstream, toute l’intelligentsia). Cela dit on peut aussi entretenir cette saine haine en participant au mouvement BDS, voire en allant sur les sites du lobby (crif, tribune juive, uejf, licra…) : ceux-là à ne fréquenter qu’à bonne distance des repas.

Pour être gentil, on dira qu’ER se trouve le cul entre deux chaises avec sa formule "gauche du travail, droite des valeurs". Passons sur le travail, qui ne sera plus qu’un souvenir en occident vers le milieu du siècle (un peu plus tard dans le reste du monde), ravagé par le chômage technologique : dans leur grande masse, les cols blancs seront encore plus vite remplacés par les machines de l’IA qu’ils s’étaient substitués à l’ouvrier industriel et que ce dernier avait remplacé le paysan du primaire.

Pour ce qui est des "valeurs" ER fait parfois référence à l’auteur marxiste Michel Clouscard qui a très tôt dénoncé la trahison des révolutions 68. Sauf qu’ER n’en dénonce pas la trahison mais la chose trahie, les avancées sociales (+ 35% du Smig) et sociétales parlesquelles on a commencé à respirer un peu mieux que dans la France catho-ringarde-autoritaire-machiste d’avant 68.

Une nouvelle épreuve déséquilibre ER : la revendication décoloniale à laquelle se sont joints de nouvelles générations, plus difficiles à lobotomiser que les quatre précédentes (ceux qui ont eu 20 ans depuis 1980). Sur le site Egalité &Réconciliation un festival d’insultes nationalistes de type "petit blanc" a tenté de décrédibiliser le mouvement né à la suite de l’assassinat de Georges Floyd

ll reste trois possibilités pour mettre de l’ordre dans la bouillabaisse idéologique du groupe Soral.
1 ER reste cohérent avec son tropisme "petit-blanc", fier de son passé colonial génocidaire et là y’a pas photo : il faut rejoindre la nébuleuse sioniste sous domination Le Pen (c’est d’ailleurs de là qu’est issu Alain Soral) laquelle est la solution de rechange de l’état profond. A voir la liste au-dessus, pas sûr qu’il y ait de la place pour tout le monde.
2 ER veut continuer à dénoncer le sionisme, alors là il faudra se séparer de la composante "droite des valeurs" et œuvrer à unifier les différentes composantes du prolétariat contemporain : France périphérique (Gilets Jaunes) + Quartiers discriminés + syndicalistes combatifs (CGT/SUD)
3 Hara-Kiri : le plus cohérent

En attendant, cet épisode de censure montre une nouvelle fois que la France de la loi Gayssot n’est qu’une démocrature avec une liberté d’expression à géométrie variable. Les persécutions de l’essayiste Soral et du comédien Dieudonné ne doivent pas être acceptées.


Messages et Commentaires ...
  • 6 août 2020 VSH - lobby sioniste contre BLM

    à méditer entre autres par les lecteurs d’ER


Proposer un commentaire

BDS

accueil | espace privé | site sous SPIP