Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.

> Ecrire un Courrier

Courrier

15 avril - marc borne

Test chaussure fischer travers mab


FISCHER TRAVERS PETROL / YELLOW 2019
Un petit mot sur la chaussure de ski Touring FISCHER TRAVERS :
Mon coup de cœur concerne sa largeur de pied, supérieure à 100 mm au métatarse, pour les pieds larges donc (mon cas, merci Fischer !) et ce qui suit.
Une grande liberté de mouvement : « Le collier offre un angle de rotation de plus de 80° pour une grande liberté de mouvement et un très bon confort en montée »
Une grande rigidité en torsion : « Elle est donc rigide en descente malgré son poids relativement faible »
Un ratio poids / prix intéressant : « Annoncé 1090g en 26.5, on les trouve à moins de 400 euros … »
Le crochet tibial et le système de réglage BOA :
Le crochet tibial « C’est une large sangle Velcro permettant une excellente répartition du contact “Tibia-Coque”, ajustable à volonté »
‘Je skie depuis des années avec les premières Dynafit allégées et hyper larges (peu vues et vendues), une simple coque dénudée avec un unique velcro large sur le haut de la chaussure, rustique voire plus, et un seul crochet rudimentaire sur le coup de pied, nostalgique et ravi par le système similaire sur la travers (ah ! les copieurs) il est beaucoup plus efficace pour le haut de la chaussure et aussi le bas, voir ci-dessous le système boa ‘
Le système de réglage BOA « Avec un petit câble monté sur poulies il permet de répartir les forces de serrage uniformément sur l’ensemble du pied, d’une seule main sans effort »
Chaussons : « Phatt Maxx Tour, fin »
Epaisseur non communiquée, 5mm à confirmer ? ils offrent plus de place pour les pieds larges, un faux problème pour certains, un vrai calvaire pour d’autres’
‘ Avec la finesse de ces chaussons on peut se poser la question de les thermoformer, pour ma part l’usage fait la bonne forme définitive’
Accessoires : « 2 lacets pour les chaussons, 2 spoilers pour la descente »
Pour le passage en position descente : « Il suffit d’abaisser une tige sur l’arrière de la chaussure qui crochète »
‘ J’aurais aimé pouvoir régler le degré de flexion de la chaussure, pour une plus grande flexion vers l’avant, ce système avec tige non réglable ne le permet pas , c’est mon seul bémol , j’aime les grandes , les très grandes flexions …pour le coup je décrochète la tige quand il le faut … ‘
Conclusion :
Cette chaussure est efficace à la montée et à la descente, le problème est toujours le même entre la légèreté et l’efficacité à la descente comment placer le curseur , le compromis trouvé avec cette chaussure peut intéresser d’aucun et peut être des skieurs-alpinistes aux pieds larges, la vraie galère dans les autres modèles … Ce modèle Fischer existe aussi en carbone mais attention avec le carbone vous ne pourrez peut-être pas déformer la coque au cas où auriez des points de compression …
Avril 2018 - Giles PELTIER

Paradis Lanzo : topo en préparation ?


Bonjour,
J’avais entendu parler il y a quelque temps d’un topo en préparation sur le secteur : Paradis-Lanzo.
Au vu des 112 courses rentrés par JBM, on ne devrait pas être loin ?
Février 2018 - Dominique DUPERRAY

refuge du Pic du Mas de la Grave


Sans doute le savez vous déjà et je ne trouve pas sur le site la fonction recherche pour le vérifier !
Pour faciliter la course E17 dans Arves Rouuses Taillefer , il existe maintenant un refuge dans le vallon du Guâ sous le Pic du Mas de la Grave
Décembre 2017 - Jan Maniak

Philippe Descamps sur un autre terrain


Bonjour.
Consultant régulier de votre site, et amateur de digressions moins axées "montagne", je tenais à vous signaler un article, signé Philippe Descamps, et paru dans le Diplo du mois de janvier.
Peut être à signaler à vos lecteurs ?
jan maniak
Octobre 2015 - LVO

Erreur sur QUE1 course HR3


La réponse de VSH donne la réalité de la situation : il n’y a pas de passage commode pour passer du versant Ceillac au vallon d’Escreins en hiver. Celui indiqué sur HR3 page 313 et le seul. La remontée versant Ceillac est rapide d’accés depuis le collet Ste Anne et sûre par conditions correctes. La redescente versant Escreins est raide et un peu expo au départ, mais courte. Le vallon de la Font Sancte, ensuite est sans problème. Le véritable problème de cette étape et sa longueur.La remontée au col de la Coulette peut être évitée en cas de fatigue ou de mauvaises conditions du passage de la barre de l’Ubac.On rejoint Vars par la route d’été, bien glissante jusqu’au pont de Vars...aprés, il reste une heure de pilule sur faux plats.Ne pas essayer de descendre sur Guillestre,c’est rarement bon et interminable. Sur le Topo QUE1 il suffit de remplacer H3 par H18.
Il existe une trés belle manière de rejoindre Vars depuis Ceillac avec un niveau un peu plus élevé ( à la montée) et la grande forme : du replat 2685 du vallon de la Font Sancte, franchir la barre des chèvres à son point faible pour gravir la Pointe d’Esceins (3038). Skier sur le lac Vert pour remonter la combe Est du col 3061 de la Moee la Mortice nord, que l’on traverse (ou pas)pour retrouver I8 de QUE1 ou QUE2.Bon ski
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 60

Règles du courrier

- Cet espace permet aux internautes de s’exprimer sur les publications du site, d’apporter une information ou de faire part d’un point de vue.
- Le courrier reçoit aussi les communiqués de presse ou autres.
- Les messages doivent être signés et accompagnés d’un e-mail valide.
- Les règles en usage sont celles de la presse écrite. Sauf demande contraire, le courrier parvenant à volopress pourra être publié mais il ne l’est pas systématiquement.
- Les courriers peuvent être publiés in extenso ou par extraits.
- Dans certains cas une réponse est apportée.

voir aussi archives courrier

Contacter la rédaction

adresse email
accueil | espace privé | site sous SPIP