Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[Gaza] [sport&pol] [voloblog] Infos

L’arc sioniste sous direction RN

Génocide J+254, JO sionistes J-38

lundi 17 juin 2024 par SHAHSHAHANI Volodia

La dernière séquence politicienne a été à nouveau marquée par le silence sur le génocide pratiqué par l’Occident contre les Palestiniens : bombardements, destruction des quelques maisons ou écoles encore debout et un franc succès pour l’organisation de la famine qui devient effroyable selon les organisations internationales. Les victimes directes quotidiennement recensées ne sont qu’un aperçu des jours sombres à venir. ’’À Gaza, la moitié de la population, soit plus d’un million de personnes, devraient être confrontées à la mort et à la famine d’ici la mi-juillet" selon Martin Griffiths.

Au moins, en France, la politicaillerie n’en est pas affectée. La dissolution de l’Assemblée nationale à la suite des élections européennes perdues par le pouvoir libéral-sioniste, a rendu plus lisibles les positions des uns et des autres.

A "droite" : national-sionisme

La franchise d’Eric Ciotti pourrait permettre de vider la poubelle ripoublicaine, côté Le Pen ou Macron. Se rappeler la primaire LR fin 2021 où l’on peinait à saisir des nuances dans le discours anti-migrants - pour ne pas dire raciste - entre les différents protagonistes : pas de surprise chez Bertrand ou Pécresse, mais quelle désillusion de voir un Barnier se noyer dans ce bourbier. Même chose à la manif sioniste/antisem du 12 novembre où un "gaulliste", Jean-Louis Debré, s’est cru obligé de défiler. Liste partielle ici.

Comme le ridicule ne tue pas encore, le leader de rechange Bellamy a déclaré qu’il voterait sans hésitation pour le Rassemblement National si ce dernier était opposé au second tour des prochaines législatives à un candidat du "Front Populaire" après avoir tenté - en vain et illégalement selon une décision de justice - d’exclure son président, Ciotti, qui n’avait fait que le précéder dans cette nouvelle allégeance.

A "gauche" : socialo-sionisme

Un rassemblement semble s’être fait sur des bases confuses, au moins dans un premier temps : qualification "terroriste" de l’action de guérilla hors-ghetto du 7 octobre, blabla "Deux Etats" pour la Palestine, soutien à la Nazikraine sans oublier la récitation pavlovienne du couplet "antisem" à destination de LFI. Le nettoyage qui s’impose dans ce camp a commencé avec la non désignation aux prochaines élections de Corbière et Garrido qui avaient participé à une manifestation sioniste appelée par le Crif. Tant qu’à faire la FI pourrait aussi se débarrasser de deux autres coupables : la miss-Ouighour, Autain et le footeu Ruffin avec chez ce dernier une indiscutable constance. Pour compléter la tableau sur ce versant le nouveau FP voit arriver Hollande pour renforcer les Glucksman, Jadot, Roussel &co alors que ses compères ès-sionisme -Valls, Cazeneuve - veulent la jouer au "centre"…

RN : nouvelle référence judeo-sioniste

Le mérite de la séquence actuelle est la démonstration par ses propres hérauts de l’obsolescence de la catégorie "fascisme" (20ème siècle) en adoubant sa version contemporaine adoptée par les mêmes, le sionisme. Au premier rang la famille Klarsfeld qui appelle à voter Rassemblement National. En novembre 2023 le père, Serge, s’était félicité de la présence du RN à la manif pro-Israel. Il appelle cette fois à voter pour le parti de Le Pen suivi par son fils Arno, un soldat sioniste dont les propos trouvent leur place sur Fdesouche. Dommage pour ce dernier qui avait su se démarquer du parti pris occidentiste d’un BH Lévy et condamner le régime nazikrainien issu du coup d’état de 2014. Alors le génocide des Palestiniens pratiqué par l’armée dans laquelle il a servi ne mérite même pas une condamnation ? Tribalisme quand tu nous tient ! Dans la tribu le pauvre Finkelkraut se voit peut-être contraint de voter RN pour "sauver les Juifs".

JO du génocide

Autre point commun d’un bout à l’autre de l’arc sioniste : toujours pas un mot sur la présence de meurtriers déguisés en athlètes à Paris le 26 juillet. Il est vrai que les suppôts d’ "Israel" peuvent bénéficier du soutien des instances sportives, nationale comme internationale dont on admirera les acrobaties verbales, celles du COJO comme celles du CIO

Climatisme

C’est le complément du sionisme dans la campagne d’abrutissement des populations européennes contre laquelle certaines se révoltent en raison des dégâts provoqués par la "théorie" du prétendu RCA (réchauffement climatique anthropique). Les conséquences pour les pauvres sont de plus en plus dramatiques et leur niveau de vie s’effondre tant dans le domaine de la nourriture que de l’habitat ou du transport par le bannissement du véhicule thermique. Une situation qui s’est encore aggravée sur le plan énergétique avec le bellicisme anti-russe (destruction des nord-stream). Bien que le RN n’ait pas eu le courage de dénoncer le "green deal", au moins ne surenchère-t-il pas sur le sujet comme tout le reste du spectre politique, sioniste ou non. Cette relative discrétion peut expliquer en partie le report de voix "ouvrières" sur ses candidats comme le suggère cet article de Rémy Prudhomme : L’écologisme engendre-t-il le populisme ? En tout cas les dominés comme ce fut le cas des Gilets Jaunes savent à quoi s’en tenir avec un climatisme sans fard.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP