Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[climat] [geopolitique] [press&web] [santé] [sécurité] [voloblog] Infos

Floyd-Traoré : un sursaut de la jeunesse

mercredi 3 juin 2020 par SHAHSHAHANI Volodia

Des nouvelles encourageantes semblent nous parvenir tant des Etats-Unis que de Paris en réaction au meurtre commis par la police de Minneapolis contre Georges Floyd et la manifestation du 2 juin réclamant la justice pour Adama Traoré, retrouvé mort dans le commissariat de Persan (Val-d’Oise) en 2016.

Pour une manifestation interdite en vertu de la loi de prétendue "urgence sanitaire" (interdiction des rassemblements de plus de dix personnes), les organisateurs ont fait carton plein : 20 000 manifestants…selon la police.

On savait que le "confinement" (l’incarcération) avait été prolongé non pour sauver des vies (toutes les études indépendantes montrent le contraire) mais afin de tenir le régime debout si possible jusqu’au début de l’été sans trop de "mouvements sociaux".

La chaîne de propagande LCI, fidèle à elle-même, donne le ton de l’affolement des suppôts du régime le 2 juin en soirée : en l’absence de Cohn-Bendit et Olivier Duhamel, c’est au tour de Guillaume Roquette (vieille droite façon Figaro) et Maurice Szafran (gauche sioniste façon Valls) de sonner le tocsin .

Cette manifestation pour la mémoire de Traoré avait été précédée par une autre –défiant également le "confinement"- et qui réclamait la régularisation des sans papiers, particulièrement exposés au coronavirus : elle avait réuni des milliers de personnes le 30 mai à Paris

Et cette première démonstration a fait tomber les masques des pseudos "souverainistes", et pas seulement de l’ultra sioniste et trumpiste Le Pen mais des deuxièmes couteaux de cette mouvance-bidon. Ainsi de Florian Philippot sans oublier Nicolas Dupont-Aignan. Ce dernier étant un habitué du genre

Dans les temps qui viennent et qui risquent de devenir socialement douloureux, la jeunesse anti-raciste du 2 juin, comme les Gilets Jaunes et comme les laissés-pour compte des quartiers discriminés, devront se méfier de ces prétendus souverainistes ainsi que d’un autre faux ami, celui-là sponsorisé par le pouvoir macroniste : le climatisme.

PS : vers une infirmation de la dernière phrase ici ?


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP