Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[BDS] [censure] [geopolitique] [press&web] [voloblog] Infos

Shoahbizz, l’overdose

mardi 28 janvier 2020 par SHAHSHAHANI Volodia

Pour le 75ème anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’ Armée Rouge, la propagande occidentale s’est à nouveau surpassée avec une série de cérémonies dans les divers sites de recueillement, en Pologne avec Edouard Philippe ou en France avec Emmanuel Macron. Le président français s’était déjà déplacé à Jérusalem au mémorial "Yad Vachem" pour une nouvelle fois assimiler antisionisme et "antisémitisme" sans la moindre allusion au camp de concentration de Gaza où 2 millions de Palestiniens sont AUJOURD’HUI bombardés, mutilés, assassinés, leurs foyers détruits pour être confiés à des colons sionistes, leurs oliviers arrachés, les pêcheurs empêchés de pêcher (quand ils ne sont pas abattus), les footballers shootés depuis des hélicoptères de combat, les enfants torturés et on en passe. Parmi les personnalités présentes au mémorial Yad Vashem, seul le prince Charles (UK) a montré un peu de compassion pour les Palestiniens.

Alors ne faut-il pas honorer la mémoire des victimes du crime nazi commis à Auschwitz ? Evidemment non, mais parler de L’ holocauste pour désigner le judéocide européen est une supercherie car il n’est qu’ UN holocauste parmi de nombreux autres, commis au fil des siècles par la "civilisation" occidentale.

Il n’est pas le plus ancien, pas le plus récent, et pas non plus le plus massif.

- 90 millions d’Indiens détruits par la Conquista en Amérique du sud aux 15-16ème siècles (selon Jean Ziegler dans "La haine de l’Occident", Albin Michel).
- la quasi-totalité des Amérindiens du nord éliminés par les colons occidentaux, anglo-saxons en majorité.
- l’holocauste colonial (précédé par la "traite négrière") qui se chiffre sans doute au-delà de 100 millions en Afrique avec un impact sur la démographie et aussi de grands nombres en Asie (se rappeler les guerres de l’opium en Chine) : non seulement il n’y a pas de mémorial mais il est encore permis d’encenser le colonialisme en France. On ne compte pas les rues ou les écoles qui portent toujours le nom de l’un des plus grands criminels de l’Histoire, le sinistre Jules Ferry dont Adolf Hitler n’est qu’un disciple. Lire Olivier Le Cour Grandmaison, "Coloniser Exterminer" et "La République Impériale", tous deux chez Fayard.

Alors quid de la prétendue "unicité" du judéocide (5,5 millions de morts) ? Elle résiderait selon ses propagandistes sur le caractère industriel ? Il n’était pas dans la culture de l’Allemagne de 1940 d’utiliser des fléchettes empoisonnées. Sur le fait qu’il s’agit d’un crime commis par des blancs contre des blancs en territoire blanc ? Désolé mais le nazisme a fait mieux sur d’autres blancs : un slavocide de 25 millions de têtes, préparé, annoncé (Mein Kampf) et pratiqué à la même période sur un territoire tout aussi "blanc". Dans le même temps des jaunes (Japonais) ont massacré 30 millions d’autres jaunes (Chinois) en territoire jaune (en Chine).

Et depuis ? La "civilisation" occidentale ne s’est pas arrêtée : peut-être 1 million d’Algériens exterminés entre 1954 et 1962 par la France. Deux millions de civils vietnamiens exterminés par les USA…puis encore un million d’Irakiens. Tous les états voyous de l’Occident poursuivent cette œuvre, soit directement, soit par la vente d’armes soit par la création et le soutien de groupes takfiristes : Lubie, Syrie, Yemen, Palestine…

En résumé.
- 1. Il est naturel de commémorer le génocide des Juifs européens, ne serait-ce que pour comprendre comment des Français ont pu en livrer d’autres à la barbarie.
- 2. Mais ne commémorer que ce massacre en taisant tous les autres n’est rien d’autre que du NEGATIONNISME.


Messages et Commentaires ...

Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP