Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[BDS] [geopolitique] [press&web] [voloblog] Infos

Prout occidental en Syrie

dimanche 15 avril 2018 par SHAHSHAHANI Volodia

Je serais très curieux de savoir qui-comment-combien est (sont) capable(s) de gober le boniment qui nous est servi jusqu’à l’overdose par nos presstitués et les pseudo-experts convoqués sur leurs plateaux en compagnie de ministres rescapés de l’égout socialiste ?

En tout cas pas ceux qui devaient être les principaux bénéficiaires de ces bombardements : les terroristes sionistes et sunnites, bien déçus si l’on en croit ces témoignages rapportés sur la chaîne iranienne Press-TV.
Le polémiste israélien Neri Zilber juge les attaques américaines symboliques. Et l’autre déçu, le groupe takfiriste Jaïch-al-Islam, qui vient d’être liquidé à Damas, considère que ces frappes occidentales relèvent du cirque

La preuve par le mensonge. On essaie de nous faire admettre que, puisqu’on a bombardé des hangars et des aérodromes, c’est qu’il s’y trouvait des ingrédients chimiques dont on disait une heure avant qu’on allait s’efforcer d’en chercher les preuves, l’OIAC devant se rendre sur place pour enquêter sur l’affaire de la Douma : une mise en scène grossière.

Qui gagne le match ? Passons sur les revendications "sportives", contradictoires et invérifiables, du nombre de missiles ayant ou non atteint leur cible. Le trio d’attaque (le Beauf US, le Bobo français, la Mégère britannique), déjà peu crédible dans son propre camp sur la cible visée ("arsenal chimique"), tente de se remettre en selle pour une "solution politique", celle qu’il a torpillée depuis sept ans en armant les terroristes afin de capturer l’espace stratégique syrien. C’est probablement un peu tard, l’arc syro-libano-iranien s’est bien consolidé avec, pour le moment, l’appui russe. C’est ici ce que le banquier de Rothschild pourrait être le plus nocif.

"L’Axe du Mal" atlanto-sunno-sioniste. Avant même d’être élu, Macron s’est littéralement déshabillé devant Israel et ses agents hexagonaux. Au cours d’un voyage en Algérie, son inexpérience politique lui fait, fort justement, désigner le colonialisme comme un "crime contre l’Humanité" : que ne lui reproche-t-on pas ce "crime de lèse-shoah" ? Aussitôt il fait son mea culpa suivi du marché godwin entre les deux tours (Oradour, Memorial de la Résistance, Shoah etc.). Une fois élu les alliances sont conformes : embrassades avec les bouchers des Palestiniens et des Yéménites.

C’est là que la Russie est attendue : comment empêcher les psychopathes de Tel-Aviv d’utiliser l’arme nucléaire avec ou sans autorisation US ? La seule solution raisonnable serait de la leur retirer ou alors d’en permettre l’acquisition par l’Iran à effet de dissuasion. Jusqu’à présent la Russie n’a pas été très incisive vis à vis des principaux états terroristes de la région, Israel et l’Arabie saoudite.

Après le prout, le bluff français, déjà entonné sous le refrain de la "carte de la diplomatie". Pour espérer installer en Syrie des bases à côté de celles de la coalition anti-islamiste (Russie-Liban-Iran) ? Hum ! On leur laissera un strapontin et claironner sur les media français le "retour de la France dans le jeu". Un peu comme Sarkozy encensé en 2008 pour sa pseudo "médiation" entre Russie et Géorgie à l’issue de laquelle Poutine n’avait pas reculé d’un centimètre en Ossétie du sud.

Pour finir le caniche français s’entendra dire que pour s’asseoir à la table des grands il lui suffira de banquer pour la reconstruction de la Syrie. Merci patron.

Macron félicite Netanyahou
Macron remercie Salmane Al Saoud
Dessin de Latuf 2009

Proposer un commentaire

BDS

accueil | espace privé | site sous SPIP