Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[censure] [geopolitique] [interdictions] [voloblog] Infos > Actus

Mensonges et censures en avalanche

L’argent de Russia Today confisqué par le régime

dimanche 22 janvier 2023 par SHAHSHAHANI Volodia

La censure d’un organe de presse rédigé par des journalistes français - exprimant des points de vue différents de la doxa - ne suffisant pas, le pouvoir eurotanien qui sévit dans l’hexagone a décidé de voler l’argent de RT FR (Russia Today). 125 salariés français dont 77 titulaires de la carte de presse ne savent pas si leurs salaires de janvier seront réglés et seront, grâce au régime fantoche, privés immédiatement de travail.

Les organes de propagande, des plus insignifiants (Le Monde, Libération…) aux poids lourds comme France TV, BFM, TF1 LCI ont bien travaillé pour réduire l’expression indépendante. Cette trahison de ce qui devrait être l’essence du journalisme est assumée par l’éditocrate sioniste Patrick Cohen grassement nourri avec les impôts des Français.

France-Soir dont l’interdiction (de facto) avait été demandée par les mêmes organes mais qui a pour le moment obtenu satisfaction s’indigne évidemment de cette nouvelle atteinte à la liberté d’expression.

Nier l’évidence, c’est le métier des presstitué(e)s français(e)s, en particulier quand il s’agit du régime ukronazi qui occupe encore un territoire entouré notamment par la Pologne, la Biélorussie et la Russie.
- A Dnipro, une missile a explosé sur un immeuble tuant 21 de ses habitants. Un conseiller du clown présidentiel Zelenski, Aleksey Arestovich a affirmé que c’était le résultat d’un tir de l’armée ukrainienne contre un missile russe qui volait au-dessus de la zone.
- Autrement dit la répétition de la bavure perpétrée en Pologne (deux morts) par les mêmes "experts" militaires.
- On avait eu droit aussi à la mise en scène de Boutcha où les presstitués hexagonaux avaient repris sans discernement la propagande de Kiev : des corps retrouvés morts trois jours après le départ des troupes russes. L’affaire n’est pas vraiment élucidée mais le moins qu’on puisse faire est d’étudier toutes les sources : Otan comme Russie et surtout indépendantes.
- Les mêmes avaient aussi tenté d’inverser l’accusation sur la prise d’otages dans la maternité de Marioupol par la régiment Azov, avant d’être contraints de faire queue basse, après leur reddition.
- La centrale nucléaire de Zaporija occupée par l’armée russe a été bombardée. Les mêmes media occidentaux avaient alors tenté d’en accuser l’occupant, avec la complaisance du directeur de l’AIEA, Rafael Grossi.

Face à ces balourdises, l’organisateur de la guerre (l’OTAN alias les USA, les autres composantes n’étant que des figurants) commence à douter de la compétence militaire des troupes du clown au pouvoir à Kiev et refuse de lui livrer des tanks lourds qu’ils seraient incapables d’utiliser correctement.

La possible perte de la source RT France est une mauvaise nouvelle : c’était le principal media professionnel à diffuser une information complète en décalage avec celle des medias de propagande cités plus haut.


Messages et Commentaires ...
  • 23 janvier 2023 VSH - Pour lire Russia Today

    Sur le forum de l’article du Grand Soir on trouve des propositions pour contourner la censure. A condition évidemment que le brigandage (dit "gel des fonds") ne paralyse pas définitivement ce media alternatif.


Proposer un commentaire

Dans cette rubrique

accueil | espace privé | site sous SPIP