Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[geopolitique] [voloblog] Infos > Geopolitique

Iran au G7 : du lard ou du cochon ?

dimanche 25 août 2019 par SHAHSHAHANI Volodia

On saura rapidement si Macron fait ce qu’il dit, en l’occurence, "sauver le JCPOA" (PAGC en gaulois), autrement dit l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015 entre Téhéran d’une part et de l’autre le groupe dit "5+2" (les 5 du CS ONU + Allemagne + UE) : renonciation pour le premier à l’enrichissement d’uranium pouvant conduire à l’arme nucléaire, levée des sanctions pour le second.

Pour Macron c’est très simple : il suffit d’ordonner aux entreprises "françaises", à commencer par Total et Peugeot, de reprendre immédiatement leurs affaires en Iran, là où le pouvoir "français" leur avait permis de s’agenouiller devant l’ultimatum de Trump. En cas de refus, leurs dirigeants seraient poursuivis pour haute trahison et tous leurs avoirs confisqués.

Les différents pays présents au G7 de Biarritz n’ont d’ " Etat" que le nom n’étant depuis 1945, que des bases militaires états-uniennes : Japon, Allemagne, Italie, Royaume Uni. La France, à un moment de son passé, avait su faire preuve d’une certaine indépendance. Mais n’est pas de Gaulle qui veut.

On saura rapidement si la réunion de Biarritz n’aura été que la resucée de la comédie BEAUF-BOBO, laquelle n’aura trompé que ceux qui le veulent bien.


Proposer un commentaire

Dans cette rubrique

accueil | espace privé | site sous SPIP