Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[press&web] [Belledonne] Courses

Belledonne-Véloski : exploit sportif, médiatique, éthique

lundi 12 avril 2010 par SHAHSHAHANI Volodia

Cyril Gignoux et Marc Buisson ont traversé de Grenoble à Grenoble la chaîne de Belledonne les 10-11 avril, à skis sur le massif et à vélo pour l’aller et le retour aux points de départ et d’arrivée.

La performance a aussi été couverte "by fair means". Yogi-Tea-TV (de notre ami Olivier Bagnérès) a couvert l’évènement : les cameramen étaient aussi à skis et à vélo.

C’est donc un triple exploit, sportif, médiatique et éthique. En attendant un compte-rendu complet, peut-être ici, probablement sur le site du DSA (Dauphiné-Ski-Alpinisme) et les images de la traversée, on lira ce premier récit d’Olivier Bagnérès :

"En attendant les récits de Cyril et de Marc, voici une partie de l’histoire :

- L’année dernière, il était dommage que la Trilogie ne soit pas "médiatisée" et pour cette Traversée de Belledonne Zéro carbone, Yogi Tea finance un petit film tourné par Loïs Simac, un jeune bien motivé.

L’exploit sportif est zéro carbone, il est donc logique que le tournage du film soit lui aussi avec un minimum d’impact sur la planète.

Donc, le deal est le suivant : Cyril et Marc, après leur montée de Chamrousse cadenassent les vélos au Recoin et l’équipe de tournage monte en bus dimanche matin pour les récupérer, puis redescendent avec pour aller la gare SNCF de Grenoble pour prendre le train jusqu’à Aiguebelle. De là, les caméramans montent le col du Grand Cucheron en vélo, avec les caméras et des rollers dans le sac. Une fois la traversée à ski terminée, Cyril et Marc redescendent le col du Grand Cucheron en roller freinés par les vélos jusqu’à la gare d’Aiguebelle, où ils reprennent leurs vélos pour rallier Grenoble, les caméramans reprenant le train.

- Vendredi 9 avril, au vu des tristes statistiques des avalanches des ces derniers jours, Marc et Cyril préfèrent attendre plusieurs cycles de gel-degel et j’annonce à Loïs que le tournage ne se fera que la semaine d’après .... et qu’il peut partir en week-end tranquille.

- Samedi matin à 10h : coup de fil de Marc qui me demande : "Tu as deux minutes ?" ... "Oui je t’écoute" .... "J’ai pas dormi de la nuit, j’en ai assez de cogiter, finalement, on part ce soir à 23h30" ... "OK, je vais voir ce que je peux faire ..."

- Alors là commence une pression de 10 gigas et un marathon pour Loïs qui, en quelques heures réalise l’exploit de trouver les caméras, dont deux caméras embarquées pour les casques de Marc et Cyril, des caméramans motivés pour tourner de manière écologique, soit en y allant en vélo ou en prenant les transports en commun, soit en survolant en parapente.

- A 23h30, tout est prêt. Loîs, Cyril et Marc sont épuisés psychiquement par l’organisation de dernière minute, mais l’aventure peut démarrer !

- Sportivement, tout se passe comme prévu pour les skieurs-alpinistes : 8666 mètres de dénivelés ; 151 kilomètres, dont 56 à ski et 95 à vélo.

- Pour Loïs, c’est une première nuit blanche de samedi à dimanche, avec deux heures de sommeil.

- Dimanche matin ... grève à la SNCF !!!! ... donc, les caméramans vont de Chamrousse au le col du Grand Cucheron .... complètement à vélo ... sur des machines pas à leur taille ... et avec tout le matos de tournage sur le dos ... plus le poids des rollers de Cyril et Marc !

Et Loïs était encore présent à 1h50 ce lundi matin, au Parc Paul Mistral, pour filmer l’arrivée !

Mutant aussi non ?"


Messages et Commentaires ...
  • 12 avril 2010 Jan Maniak - Belledonne intégral.

    Extra-Ordinaire !

    Au sens étimologique comme au sens commun.

    Bravo messieurs pour l’idée, l’envie, la patience, la réalisation !

    Et l’année prochaine, vous faites quoi ???

    Bravo encore à vous tous (y compris les accompagnateurs, caméramen, bénévoles).

    Le yéti mauriennais admiratif...

  • 13 avril 2010 Jean-luc ageron - itou, itou

    Une autre réalisation d’ampleur....
    http://www.skimountaineering.org/es/2010/04/12/1104-1%C3%A8re-travers%C3%A9e-du-massif-de-belledonne-fr

  • 14 avril 2010 CEI - 26h15

    C’est le temps que Cyril et Marc ont mis au total : 19h30 à ski, 4h45 à vélo (2h30 pour monter à Chamrousse et 2h15 pour revenir à Grenoble depuis le grand Cucheron) et 2h de transition (vélo => ski et vice-versa). Les deux équipes Cyril/Marc et Pierre/Stéphane ont réalisé de belles performances chacune à leur manière (ces derniers ayant accroché à leur tableau quelques sommets au passage : Croix de Belledonne, Rocher Blanc et Grands Moulins).

  • 21 avril 2010 LTA - splendide !

    Tout d’abord, un immense bravo aux deux équipes, qui, dans des styles différents mais finalement très proches au niveau de l’esthétique, ont réalisé deux splendides traversées de Belledonne. J’ai toujours pensé que le Cucheron était le but ultime de la traversée. C’est d’ailleurs pourquoi c’était notre objectif l’an dernier bien que nous ayons stoppé à la baraque de St-Hugon pour diverses raisons. Que reste-il à imaginer à propos des traversées de Belledonne ? Au-delà du record horaire, à chacun d’imaginer la sienne, avec ses propres moyens et de se faire plaisir. Je suis sà»r que c’était aussi le but recherché par Cyril, Marc, Pierre et Stéphane au-delà de l’exploit. A cette occasion, j’ai une grosse pensée pour Nico Wirsching, qui, à n’en pas douter, aurait pu réaliser avec Stéphane la traversée "intégralissime" de Belledonne : un Chamrousse - Grand Cucheron en passant par la route habituelle et le point culminant : le Grand Pic. Pour cela, il faut faire la traversée Croix - Grand Pic (PD en été, rappel de 50 m, 3b max) et descente par la face est du Grand Pic à vue (5.4/E4) avant de poursuivre plus classiquement. Un immense défi (pas loin de 8000 m en tout avec une grosse difficulté dans le premier 1/3) qui sera sans doute réalisé un jour, à n’en pas douter.

  • 16 novembre 2010 CEI - La traversée en grand écran

    Le film de Loïs Simac sur la traversée de Belledonne de Cyril et Marc c’est ce soir (mardi 16)aux Rencontres du Cinéma de montagne. 0% carbone, 100% bonne humeur !


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP