Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Matériel

Dynastar Powder : sav = aïe

jeudi 12 mars 2009 par ALLEMAND Lionel

Dans la panoplie du matériel du ski-alpinisme, il est rare qu’un produit ait fait l’objet d’un matraquage publicitaire tel que ce fut le cas pour l’Altitrail Powder avant sa commercialisation.
Annoncé par son fabricant Dynastar comme LE ski révolutionnaire, son accouchement a d’abord été retardé plusieurs fois pour des problèmes de fabrication.
Nous étions en droit d’espérer que ces précautions seraient garantes d’un produit réellement abouti.

Aujourd’hui qu’en est-il ?
Une demi saison à peine après sa mise sur le marché, le constat est édifiant. On ne compte plus les problèmes rencontrés par les malheureux acquéreurs dont les skis ne totalisent en moyenne guère plus de 10km de dénivelé :
- > délaminage
- > carre enfoncée
- > plaque de renfort interne absente

Certains ne s’en tirent pas trop mal grâce à des distributeurs efficaces qui ont puisé sans rechigner dans leur stock pour effectuer l’échange.

Pour d’autres, la galère a commencé il y a plusieurs semaines, et ils sont depuis baladés entre revendeurs et Dynastar, sans qu’une solution définitive ne leur soit proposée.
En l’occurrence, il semble que les stocks soient épuisés chez les revendeurs auprès desquels les victimes ont acheté leurs skis.

Selon Dynastar, c’est au revendeur de gérer les problèmes rentrant dans le cadre de la garantie. Certes, mais Dynastar ne doit pas négliger deux choses :
- > le type et le nombre de défaillances relevées indique que nous avons affaire à un problème de vice caché lié vraisemblablement au procédé de fabrication. Dans pareils cas, d’autres fabricants de matériels de montagne n’ont pas hésité dans le passé à rappeler et échanger spontanément tous les produits de la gamme défectueuse. Pourquoi Dynastar n’applique-t-il pas ce principe de précaution ?
- > quand bien même le revendeur doit gérer le remplacement des produits, quelle qu’en soit la cause, en cas de défaillance de sa part il revient au fabricant de prendre le relai afin de satisfaire le client final.

A cet égard, les textes traitant des obligations de garantie que l’on peut trouver sur le site de DGCCRF sont sans équivoque : d’une manière ou d’une autre, le consommateur doit obtenir réparation dans des délais raisonnables, sous quelque forme que ce soit.

En conclusion, si Dynastar n’est pas en mesure de réapprovisionner rapidement le stock de ses revendeurs, on serait en droit d’attendre un remboursement immédiat de sa part aux victimes.


Messages et Commentaires ...
  • 12 mars 2009 VSH - DGCCRF menacée

    A propos de la DGCCRF j’ai trouvé ceci

  • 14 mars 2009 Martine Skimiky - Altipowder SAV ?

    Bjr, Après avoir lu vos commentaires, je viens d’acquérir une paire de ce ski en 160 cm, après avoir skier une fois avec, les bords du ski sont tout effiloché, est-ce comme cela que commence le délaminage ? Je confirme que la finition de ce ski laisse beaucoup à désirer pour un ski de ce prix et de cette gamme et que je suis inquiète pour la suite... Merci à CEI de m’en dire plus sur le délaminage. Si j’ai des problèmes dans les semaines je suis d’accord pour mener une action commune auprès de Dynastar qui doit reprendre sa production dans les 2 mois à venir (d’après un magasin...) Dons sera bientôt en mesure de résoudre ces problèmes très graves selon moi

  • 3 avril 2009 ODL - SAV Dynastar

    Bonsoir,

    Pour ma part, une fissure dans le ski apparu après environ 15 000 m mais sans réel problème à ce jour : un passage samedi dernier chez mon revendeur, et lundi la réponse du SAV Dynastar : un avoir du prix des skis utilisable un an sur le magasin, car ils n’ont plus de skis en stock à me filer. Cerise sur le gateau : je peux à mes risques et périls continuer à utiliser les skis pour finir la saison. Donc de mon coté rien à dire.
    NCA avait lui pu échangé ses skis en une heure chrono, suite à un arrachage de fixation.

  • 18 avril 2009 Julien Ribennes - Pbs identiques

    @ CEI : J’ai le même problème que toi : un léger décollement au talon aperçu il y a un mois qui se propage sur toute la longueur du ski. J’ai aussi acheté mes skis chez Conrad donc si ton feuilleton avec le SAV est terminé je suis preneur de toute info quand à la fin de ton histoire et des démarches à engager.
    merci d’avance et bon ski quand même.
    Cordialement,
    Julien

  • 12 mai 2009 Julien Ribennes - Remplacement

    Bonjour Cécile,

    Je viens d’avoir des nouvelles de Conrad qui m’a envoyé un sticker UPS pour que je leur retourne mes skis. J’avais, entre temps, contacté le SAV de Dynastar (contact très sympa par ailleurs) qui m’avait assré du remplacement via Conrad si un défaut était bien constaté (j’ai mailé des photos). Dynastar m’a dit que de toute façon ils n’avaient pas de paires dispos avant fin mai mais comme je viens de retrouver mon ancienne paire après enfouissement de 6 mois sous la neige ... Je pense donc pouvoir bénéficier d’une nouvelle paire pour la saison prochaine.
    En tout cas merci pour ta réponse.
    Il reste encore un peu de bonne glisse à faire ...
    Cordialement,
    Julien

  • 19 mai 2009 luc thollet - idem, remplacement

    @ CEI : j’avais yeuté avec horreur tes photos en mars dernier et voilà ti pas que ce samedi je découvre avec horreur le même souci de délaminage sur mes planches (achetées il y a tout juste un an).
    Lundi matin, je les ramène donc à Barthélémy qui illico m’annonce que ce problème est bel et bien reconnu par Dynastar, échange en théorie assuré.
    Les planches sont donc reparties chez le fabricant.
    Y’a plus qu’à attendre l’arrivée des nouveaux powder... ;-)


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP