Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[bobocologie] [climat] [Energie] [techniques] Matériel

Automobile : acharnement bobocolo

mardi 6 octobre 2020 par SHAHSHAHANI Volodia

Décidément ces subventionnés/sponsorisés ne savent plus quoi inventer. Après Greenpeace, c’est au tour du WWF de réclamer des punitions pour les détenteurs de véhicules efficaces et sûrs notamment sur la neige quand ils sont dotés de quatre roues motrices et connus sous le nom de SUV

Toute la journée du 6 octobre on a pu entendre les représentants de cette organisation (le NON de l’ONG est discutable) réclamer des pénalités pour le prétendu sur-poids des SUV. Sans craindre le ridicule quand on sait que l’auto de leurs rêves, l’électrique, accuse, elle, un surpoids de 300 à 600 kilos pour une autonomie inférieure sans parler du coût prohibitif. Bref une catastrophe tant technique qu’écologique et sociale. Ce dernier argument, avancé à titre de cache-sexe comme habituellement dans la propagande bobocolo, par la présidente du WWF, la navigatrice Autissier, est formellement démenti y compris par des industriels qui bénéficient de la manne étatique

La nouvelle présidente Autissier reste donc dans la tradition du WWF, dont on a encore en mémoire "la disparition des glaciers de l’Himalaya en 2035" une fake news de 2007 endossée par l’inévitable Jouzel (alors vice-président du conseil scientifique du GIEC) qui la laissera inonder les media du monde entier trois années durant avant de battre piteusement en retraite : erreur de frappe, il fallait lire 2350, sera la com du GIEC.

Et tout ça pour ce malheureux C02 qui n’a même pas profité du ralentissement de l’activité due au covid-19 ni en mars, ni en avril, ni en mai.. Ne serait-il pas temps d’arrêter ces énormes subventions à caractère idéologique qui pourraient être utilement réorientées par exemple vers le redressement de l’hôpital ?

Liens. Outre celui de l’ACR recommandé dans notre article de 2019, on peut consulter des avis concordants émanant d’organisations peu suspectes de "climato-scepticisme" comme ici ou encore


Messages et Commentaires ...
  • 7 octobre 2020 LTA - questions ouvertes

    Salut Volo. Je rejoins entièrement ton analyse sur le côté sécurisant des SUV, de même que sur l’aberration des véhicules électriques qui ne font que déplacer le problème et globalement engendrent le même impact qu’un véhicule thermique. Ceci étant, je pose une première question concernant le ratio bénéfice/perte. Jusqu’à quel niveau (comprendre ici, quel "volume" d’engin) accepte-t-on de monter pour des raisons de sécurité et de confort, pour transporter dans la majorité des cas une seule personne ? Car le problème n’est pas forcément dans l’énergie utilisée mais bien dans le fait de savoir si c’est "bien" de transporter 80 kg dans un véhicule de deux tonnes, y compris au nom d’une sacro-sainte sécurité (toute relative, une petite voiture actuelle n’est pas non plus un cercueil roulant, surtout en respectant le code de la route). Ma deuxième interrogation concerne l’énergie. Nos points de vues d’aujourd’hui ne risquent-ils pas de devenir caduques si l’essai concernant la fusion nucléaire (voir ITER) était transformé dans les années à venir ? En d’autres termes : ne faut-il pas peu à peu créer un parc de véhicules électriques comme on est en train de le faire dans l’espoir que la fusion fonctionne ?

  • 7 octobre 2020 VSH - conditionnement

    - C’est sur que nous sommes conditionnés par la bagnole comme on a pu le constater en mai 68 : plus que la signature des accords de Grenoble (27/05) plus que la contre-manif gaulliste (30/05), c’est probablement la (re)distribution massive de carburant pour le week-end de Pentecôte (1-3/06) qui a sonné la fin : un coup de génie de Pompidou !

    - Pour ce qui concerne nos déplacements en montagne, il y a bien l’usage des TC pour certains parcours mais c’est encore limité. Pour l’approche vélo, il ne manquerait pas grand’chose mais il faudrait que les pouvoirs publics s’intéressent à la question en « mandatant » des structures locales pour le gardiennage…

    - En tant que Grenoblois je ne comprends toujours pas qu’on n’ait pas de téléphériques pour le Vercors (Seyssins-Saint-Nizier), la Chartreuse (La Tronche-Sappey), Belledonne (Gières-Chamrousse)…aux conditions suggérées dans CDV (Chartreuse-Dévoluy-Vercors) course L2 (page 290).

    - Ces alternatives seraient en tout cas plus judicieuses que les gesticulations d’ « Encordés pour le climat »

    - Quant au déconditionnement, hum, ce sera d’autant plus laborieux que le modèle occidental se diffuse aux quatre coins de la Planète.

  • 29 octobre 2020 VSH - "fiscalité verte" : anti-pauvres

    Les pauvres sont plus touchés que les riches. Le Parisien reproduit une étude du ministère de l’économie selon laquelle cette fiscalité est trois fois plus dure proportionnellement entre riches et pauvres. Et les zones rurales sont deux fois plus taxées que la région parisienne

  • 17 février 2021 Johannes Aichele - sports-utility-vehicle contre véhicule utilitaire

    Bonjour,
    On parcourant le site j’étais bien surpris de voir cette article sur les SUV. Avant de partager mon opinions, je vous prie d’excuser mes fautes d’orthographie et grammaire. D’origine étrangère je ne pratique pas beaucoup l’écriture en français et il est fort probable que mon analyse soit rempli de fautes linguistiques.
    Je partage pour une grande partie l’analyse sur les voitures électriques et le non-sens des subventions mais j’ai une opinion/analyse tout à fait différente sur les SUV. Pour les voitures éléctriques J’aimerais ajouter que le problème est comme souvent la réalisation et le manque de vraie innovation dans la mise sur le marché. La voiture électrique d’aujourd’hui est tellement lourde car c’est une voiture thermique où le moteur à combustion a été remplacé par un moteur électrique. Si on prend en compte que une très grande parti des trajets effectués sont des mini-trajets à moins de 10 km et que les voitures roulent rarement plus de 50 km la journée on peut se demander si une voiture électrique à la taille d’un Panda avec une batterie bien plus légère (< 100 km d’autonomie) n’aurait pas sa justification (en ville, si on considère qu’il y a un besoin des voitures en ville). Malheureusement c’est l’inverse. Les plus subventionnés et achetés c’est les immenses bagnoles éléctriques ....

    Sur les SUV en général par contre je trouve l’analyse de Volodia ignore l’utilisation réelle des SUV. Rare sont les gens qui les utilisent principalement comme voiture approche neige. Les motivations principales se trouvent ailleurs :
    1. La taille impressionnante de la voiture et donc le symbole de statut, Ce n’est pas un hasard que le leader et Pioneer européen des SUV est l’Allemagne ou la voiture est le symbole de statut.
    2. La sécurité des passagers à l’intérieur lié à la masse du véhicule, au dépit de la sécurité des autres utilisateurs de la route. Pour un piéton un char roulant s’avère bien plus dangereux qu’un 107. On retrouve donc les SUV des 2 tonnes surtout en ville dans les quartiers aisés pour déposer les enfants, faire ses courses au magasin bio etc. C’est encore un exemple où la sécurité/le confort personnelle nuit à celui de la collectivité, un exemple splendide de l’évolution que fait notre société.
    A mon avis, ceux qui en ont vraiment besoin des 4x4, ils en avaient déjà avant l’arrivée des SUV. Fiat panda 4x4, Jeep ou encore des bus type VW t5 en 4x4 pour faire l’approche ski rando en groupe. Bref, des véhicules utilitaires et ne pas des véhicules dit sportives (’sportive’ ici signifie surtout le design). Je pourrais rajouter que pas mal des SUV se vendent aussi en simple traction avant ce qui à mon avis ne fait que supporter ma théorie sur la réelle utilisation des SUV. Il suffirait de calculer le ration pneu d’été - pneu d’hiver pour les SUV pour connaître la proportion des SUV qui sont utilisé dans la neige (au moins une fois par an pour les vacances).
    D’ailleurs je ne conseille absolument pas des SUV comme voiture d’approche ski. Il n’y a pas moins efficace en terme d’espace de stockage. A 2 ça va, à 3 c’est serré si jamais ça passe et à 4 c’est impossible. Un bon vieux combi type volvo / kangoo etc. , fait le boulot largement mieux et cela existe même en 4x4. Perso, j’ai une toute petite voiture de < 1 t et 57 chevaux ( 43 kW). Ce n’est pas le top mais ça passe presque toujours même sur la neige (petites roues) et sans chaînes. J’y mets presque autant du monde que dans un SUV (c’est une voiture en forme du cube, pas beau mais y a de la place). Il est sur que cela est moins sécure sur la neige qu’un SUV mais
    1. Cela tient surtout au 4x4 et pas à la forme de la voiture et
    2. On ne perd pas grande chose si on arrive 10 min plus tard mais roule à une vitesse inférieure à la limite du couple voiture/surface route. La plus part des accidents reste lié à la conduite stressé qu’on peut observer sur à peu près 1 voiture sur 2 en montagne (et ailleurs).

  • 17 février 2021 VSH - comparaison

    Salut Johannes,

    - Notre désaccord n’est pas si important. Je n’ai fait qu’employer le terme de l’ennemi : SUV .

    - Par rapport à tes préconisations – minimale ( panda) et maximale (vw 15), je trouve qu’il y a un moyen terme.

    - Fiat panda tu ne peux pas dormir dedans…même si dans son ancêtre (Fiat 500 des 70ies) j’ai connu des couples…qui ne faisaient pas qu’y dormir.

    - Ton bus n’est pas une voiture de tous les jours, ce qui suppose deux véhicules.

    Le plus simple est que je te dise mon choix
    Suzuki sx cross : 1300kg, 430 cm, 140 ch, 10sec/1000/DA
    Je peux y dormir dedans, et même à deux (170 cm de long)
    J’avais pensé au Dacia Duster presque équivalent mais sans conduite auto.
    Sur le SX on peut passer si nécessaire en mode manuel et c’est encore mieux puisque les manettes sont au volant.
    Conso moyenne en montagne 8l/100 (7 pour le modèle à boite manuelle)

    Cette voiture a donc tout ce qu’il y a dans une berline mais avec 4 roues motrices : elle n’est pas plus lourde, pas plus chère. Confondre ses usagers avec le beauf citadin qui en fait un atout de standing est malhonnête, mais c’est la spécialité de la bobocologie subventionnée/sponsorisée.

  • 22 février 2021 Johannes Aichele - lourd encombrant contre léger spacieux

    Ta voiture a donc tout ce que je regrette de ne pas trouver dans les SUV allemands et pour la grande partie aussi dans les SUV françaises. Son poids me semble même inférieure à celle d’un break 4x4 comme Opel Insignia ou Skoda superb/octavia scout (faisant partie de la famille VW je boycotterais de toute façon). Pour voir l’influence du standing et des usagers citadin sur le marché il suffit de comparer un des tout premiers ’SUV’ de la fin des années 90, le Subaru Forester au char roulant récent de la famille Mercedes. Personnellement, je trouve que le dernier ressemble plus à un fantasme du ministre de la guerre Albert Speer qu’à un moyen de transport quotidien. Taxer les voitures par rapport aux émissions réelles (cela devrait inclure ceux de la production aussi, mais bon là c’est l’Utopia) et non pas par rapport aux émissions/kg me semble donc la moindre des choses. Jusqu’à récemment les lois écrites par VW/BMW/Mercedes pour le gouvernement Merkel ont résulté dans le paradoxe qu’un SUV de 2 tonnes et 11-20 l/100 km était plus "écolo" qu’une Twingo. Cette pression allemande sur l’espace européen a eu pour résultat la course à la plus grande bagnole qu’on a pu observer ces derniers 10 ans. Car, évidemment dans une voiture à >> 40 000 Euro et 2t on peut mettre un moteur plus "efficace" (par kg de métal à déplacer) que dans une voiture à << 20 000 Euro.

    Bon ski,
    Johannes

  • 23 février 2021 Nicolas Mathieu - article sidérant

    dans l’équipe

  • 8 mars 2021 VSH - Voiture électrique, voiture de riche

    Nouvelle démonstration par Rémy Prudhomme qui montre comment toutes les mesures dites "environnementalistes" pénalisent les pauvres


Proposer un commentaire

Dans cette rubrique

accueil | espace privé | site sous SPIP