Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Matériel

Dynafit zZERO 4C : essai personnel

vendredi 7 décembre 2007 par KLUCZYNSKI Marc

Esthétiquement,elle est très réussie et rappelle la Dynafit des années 90 vert pomme, à la languette framboise et au collier..reine claude.Elle comporte 4 crochets magnésium à vis micrométriques. A quel type de pieds s’adresse t-elle ? Aux pieds fins et étroits .Dans ce cas,l’empreinte du pied au podoscopesera de type pied creux (rare) ou normal à tendance creuse(isthme ou bord latéral reliant empreinte du talon et celle de l’avant -pied égal ou inférieurà la moitié de la largeur de l’empreinte).La voute plantaire est bien marquée.Il y a légère tendance à la supination (usure externe de la chaussure )en course à pied(varus calcanéen).Un podologue pourra vous renseigner sur votre type de pied.Il mesurera éventuellement au mètre ruban le périmètre de l’avant pied au niveau des tetes métatarsiennes. Choix de la chaussure : 1.Le chausson Il passe par un essai soigneux aux 2 pieds en respectant un espace égal à une largeur de pouce au niveau de l’orteil le plus long (qui n’est pas forçément le gros orteil:pied grec=2 ième orteil le plus long chez 15 % de la population française.Un avant-pied égyptien(gros orteil le plus long chez 85% des gens)sera plus large.Le chausson est plus près du pied que celui de la Scarpa Laser et est plus rigide au niveau du collier et de la languette,ce qui peut occasionner un frottement tibial sans conséquence pendant quelques sorties .On peut y remédier en choisissant des chausettes à renfort tibial.Le poids du chausson multiform est de 363 g en 27.5 ou 42,5. 2.La coque. Dans la coque, les orteils doivent pouvoir bouger un peu.La sensation doit etre bonne au premier essai.Ilne doit pas y avoir de point doulourex.Par rapport à la Scarpa Laser dont la longueur en 27.5 est 310 mm,la Dynafit est lègérement plus courte:306 mm et un simple réglage de talonnette arrière reste possible.En 27.5 la Dynafit est 50 g plus légère qu’une Laser:1724 g.En position descente ; pour les petits mollets(dont je fais partie !),laboucle supérieure est trop grande et ne vient pas serrer assez.Il faudra la remplacer par une boucle du cou de pied de longueur moyenne.Le vendeur pourra vous commander cette boucle et la remplacer.Il y a 2 positions descente 15 et 21°.Vu l’appui tibial efficace 21° me semble un choix plus judicieux. A la montée. Le débattement est plus important que la Laser( boucle inférieure haute dans son crochet rouge et boucle supérieure haute libre).La chaussure est silencieuseet il n’y a pas de frottement de pièce.La languette participe aussi au bon débattement. A la descente. Meme si la boucle inférieure haute n’est pas plaçée au niveau du coup de pied comme sur les Scarpa, le maintien est supérieur par rapport à une trois boucles(qui serait meme de hauteur légèrement supérieure).Le cotole des skis est bien plus précis qu’avec les Laser ou Matrix à chausson non thermoformés(que j’utilisais avec mes pieds fins !). Conclusion : Dynafit réussit donc la quadrature du cercle...pour les pieds fins ou étroits alors que les fabricants choisissent des valeurs standards de largeur de pied afin de convenir au plus grand nombre.La question d’une 4 ième boucle en ski de randonnée trouve définitivement sa réponse.Le nouveau système d’insérage des fixations TLT pourrait faciliter la vie desnouveaux-venus mais n’est pas d’une grande utilité pour qui l’utilise depuis plusieurs saisons.


Messages et Commentaires ...
  • 10 décembre 2007 JLS

    " frottement tibial sans conséquence pendant quelques sorties" : heureux celui dont les douleurs tibiales n’évoluent pas vers la périostite handicapante !!!

    Après essais en magasin, aucune hésitation pour moi : nouvelle Dynafit, certes, mais en version 3 crochets, nettement moins "douloureuse", et tellement plus facile pour la flexion de chevilles.

    Avis du vendeur : approbation totale, mais "tout le monde veut des 4 crochets pour la frime".

    Je m’en vais tester ça sur la durée d’une saion...

  • 10 décembre 2007 Etienne Haller

    Je suis un peu surpris de voir présenter cette chaussure comme une innovation venant combler un vide. Sur le même créneau (botte 4 boucles pour pieds fins) il existe depuis plusieurs années la Mégaride G-fit chez Garmont. Elle est même un peu plus étroite que la Dynafit, et je ne ai pas trouvée cette dernière franchement plus rigide en appui tibial (certes au chaud en magasin...). Reste à comparer sur le terrain.

  • 14 décembre 2007 Christophe Heydel - zZERO 4C : quadrature du cercle ou marketing

    idem qu’Etienne, la Dynafit est une copie colorée de la Garmont avec un peu de carbonne pour faire jolie et faire semblant d’innover. Pour une chaussure typé descente, elle ne résoud en rien les problèmes de la Garmont : manque de régidité frontale, inclinaison trop faible pour les petits mollets.
    Faut il attendre quelque chose des grosses marques dont le budget marketing est bien supérieur à celui de la R&D ? L’exemple de la compétition est caractéristique : les marques ne font que suivrent les bricoleurs.

  • 18 décembre 2007 François Gouy - La mégaride 2

    Voici la petite histoire de cette dynafit :
    Dynafit a débauché les concepteurs de la mégaride de garmont il y a 2 ans. Toute la gamme Zéro n’est qu’une évolution de la mégaride. Cette chaussure a un volume et une structure quasiment identique que la mégaride. En fait elle n’en fait que corriger les défauts : axe de rotation cheville renforcé, crochets bien plus efficace à la fermeture (ceux de la mégaride enfoncaient la coque), correction volumétrique du talon et c’est à peu près tout. Ce qui fait une chaussure au top actuellement.
    Pour finir, elle est un peu plus rigide latéralement (les plaques de carbon ne sont pas la pour faire que joli) et un peu plus légère. (env.100g). A noter la relative légèrté des nouveaux chaussons classiques.(+ pour le confort)
    Pour ce qui est du débat sur la rigidité et l’inclinaison, je ne suis pas d’accord : il ne faut pas confondre tenue et rigidité. La première permet un control préci du ski, la seconde, si elle est trop forte enpèche d’avoir un jeu vertical suffisant d’ou une position souvent "à cul" et une difficulté à déclancher lae virage. Une chaussure ne doit pas s’écrasser bien entendu mais doit garder du flex. C’était un des défauts de la mégaride (trop rigide puis plie d’un coup) et ils ont essayé de corriger un peu le tir sur la dynafit.
    A noter le systeme dynafit d’insert très efficace pour faciliter le chaussage. (à essayer pour les septiques).
    Le plus gros défaut de cette chaussure est celui commun à toutes les chaussures du marché actuellement : la faiblesse de la semelle. Course à la légerté et aux € oblige...
    Je precise que j’ai eu cette chaussure en test en avril 2007 et que je possède une paire de mégaride que j’utilise aussi bien en rando sur des sweet daddy que en station et hors piste sur des big trouble de dynastar).

  • 19 décembre 2007 Christophe Heydel - La mégaride 2 bof

    >>>>>>>
    La première permet un control préci du ski, la seconde, si elle est trop forte enpèche d’avoir un jeu vertical suffisant d’ou une position souvent "à cul" et une difficulté à déclancher lae virage.
    >>>>>>>
    François, la Garmont est molle de chez molle. Tu me connais. Je pèse 67kg et ça m’est arrivé de la plier en 2 vers l’avant. C’est beaucoup trop moux pour une chaussure soi-disant de free-ride. On est très très loin d’une chaussure rigide. Aurais tu une idée du Flex ? Bien évidement, il ne faut pas un flex de 150, type chaussure de descente, mais un flex moyen de 90-100 me parait bien adapté à une chaussure de Free-ride. C’est le flex des chaussures de Free-ride. Les skieurs arrivent à avoir une bonne position avec ces chaussures. Pourquoi ils ne se contentent pas de chaussures plus molles ?
    Par ailleurs, pour avoir skié avec le système Alpcontrol d’Alain Calmet, je peux t’assurer que l’essentiel dans la tenue est bien sur l’avant. Une lame carbone devant et quelques sangles sur les cotés permettent d’avoir une super précision de conduite, largement au niveau des mauvaises chaussures de rando. La tenue latérale est secondaire par rapport à la tenue avant arrière.

  • 20 janvier 2008 Emmanuel B. de Haller - Zzero 4C, ça marche

    Il y a beaucoup de commentaires sur le net concernant la nouvelle Zzero 4C de Dynafit, trop rigide, pas de flex, position trop droite, mal au devant du tibia à la montée, ...
    Je dis tout simplement c’est une chaussure qui me comble.

    Trop rigide, ma fois, moins que mes Salomon Crossmax 10 de descente, mais le même contrôle sur les skis, précis, parfois trop (gaffe dand la neige croutée). Pas besoin de s’habituer.

    Pas de flex, avec plus de flex, je me retouverai comme mon ancienne Scarpa Laser, bien trop large au chaussant et trop de flex à mon goà»t.

    Position trop droit, pas moins ni plus que des chaussures de descente, une position parfaite pour attaquer la pente (je ne me retrouve jamais "sur le cul" comme toutes les autres chaussures de randonnées que j’ai pratiqué (que Scarpa, je dois l’avouer).

    Mal au tibia à la montée, ne jamais serrer les chaussons, la tenue est déjà excellente, alors à quoi bon maltraiter ses jambes, la descente s’en chargera bien. De plus les chaussons thermo n’ont pas de lacets, preuve de tenue. Laissez ouvert les deux bloucles de la tige, relâcher la sangle (Dynafit a à cet effet prévu un arrétoir).

    Si vous aimez le ski agressif en descente, le contrôle intégral de votre ski, avez un pied pas trop large (je ne rentre pas dans les Garmonts et flotte dans les Scarpa), et surtout un porte-monnaie assez plein, GO !

  • 4 avril 2008 Emmanuel B. de Haller - Commentaires sur la Zzero 4c

    Je ne connais pas la Garmont, mais je compare la Zzero 4C à mes Salomon Crossmax 10 que j’utilise en Freeride. Je retrouve les mêmes sensations et je corrige le léger manque de flexion en avant en ne serrant pas la sangle (la maudite sangle...).
    J’ai passé une journée toutes neiges avec mes nouveaux BD Voodoo montés en TLT Vertical ST ; j’ai même godillé dans la poudre. Les Zzero 4C sont extrêment précises et pour mon goà»t, très confortables.

  • 22 mai 2009 jean-yves casanova - et les zeux par rapport au Zzero 4c

    bonjour jutilise des garmont megaride qui n’ont de "ride" que le nom (trop mou mauvais maintient pour un pied fin) quel pompe ressemble a une coque alpine ? merci aplus


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP