Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Matériel

Plus large, plus court

dimanche 18 mars 2007 par MOSSIERE Nicolas

- Depuis 4 ans j’expérimente le ski large en rando, convaincu que c’ est l’ avenir du ski de rando depuis que je skie en hors piste avec des fats . Le problème principal qui se pose rapidement:le poids,la maniabilité !

- En premier lieu,je teste un ski de free-ride, lourd, mais pense gagner assez de poids en l’ équipant en low-tech (intuitiv 74). Je suis content de sa skiabilité,"flottaison"en poudre et neige transformée, accroche en neige dure et je constate que la techique de ski utilisée en free-ride ou rando reste la même : des grosses courbes peuvent être envoyées avec aisance. Mais il ya un hic : le poids !Après une montée supérieure à 1500m les cuisses sont lourdes,les crampes pas loin, après qq virages seulement les pauses s’ imposent pour récupérer. Une seule solution:gagner en poids.

- En deuxième intention,pour tendre vers ce but , je choisi de réduire considérablement la taille du ski mais de conserver et d’ augmenter la taille sous le pied pour maintenir cette glisse ludique : d’un ski de 185cm je passe à 160cm (je mesure 172cm) avec un patin de 89mm (intuitiv big)..L’effet souhaité est au rendez-vous : en plus du gain de poids, la petite taille offre une très grande maniabiabilité pour déclencher les virages en pentes raides ou pour prendre un bain de poudre . Du fait de la largeur, la portance est maintenue en dépit de la petite taille du ski, et même augmentée. (Evidemment,un skieur de plus de 100kg pourrait avoir tendance à s’ enfoncer dans la neige plutôt que de rester en surface).

- Enfin, si le budget le permet, les fixations low-tech en titane, permettent de gagner encore deux cent grammes.

Pour conclure, je dirai qu’ un ski large et court fait progresser de façon considérable, pardonne les erreurs en neige croûtée, augmente la fluidité dans l’ enchainement des courbes. Il faut donc essayer de trouver un ski relativement léger dans cette catégorie(88-90 au patin) mais aussi réputé pour l’ accroche et la vivacité.
Je skie cette année avec des snoop daddy-atomic, 88 mm au patin, 3kg la paire en 163 cm).

- Pour terminer et convaincre les plus hésitants : souvenez-vous comme vous avez pleuré de joie en passant de 65 sous le pied à 75mm. Je peux vous garantir que j’ai aussi pleuré en passant du 75 au 90.
Bon ski.


Messages et Commentaires ...
  • 19 mars 2007 guier christophe - une limite ?

    Bonjour
    si augmenter la taille du patin ne peut que faciliter le ski dans les neiges souples, une taille de patin >85mm ne devient elle pas penalisante en neige gelée ? et pour le raide un ski de 80mm au patin si il perd en neige souple ne serait il pas plus polyvalent ?

  • 19 mars 2007 NMO

    Bonjour Christophe,en ce qui concerne la neige gelée,deux possibilitées se posent:des pentes <45° où tu tiens de la même manière avec des skis larges,des pentes>45° où quelque soit le ski tu ne t’y aventures pas car la réception du virage devient trop aléatoire.La majoritée des sorties s’ effectue fort heureusement en poudre ou neige molle.

  • 19 mars 2007 LTA - le ski idéal n’existe pas mais on s’en rapproche

    J’ai moi-aussi élargi mes skis ces 4 dernières années, Je suis passé des 4X4 Vertical en 67 à des skis en 70 puis les Snowwolf en 76. Il n’y a pas photo et je ne regrette pas ce choix dans la plupart des sorties. Une des composantes importantes de notre activité c’est la recherche de conditions de neige molle pour les descentes raides. Et du coup, les skis larges sont toujours préférables. Après, le poids peut être un facteur limitant comme l’a dit Nicolas. C’est pourquoi je garde toujours une paire de ski étroits, accrocheurs et très légers, pour les sorties de fin de saison ou d’été avec du portage et sur des neiges transformées ou de névé où la largeur du patin n’a que peu d’importance.

  • 19 mars 2007 Fred

    Pareil pour moi, j’ai élargi les skis mais un peu trop... 95 au patin en 195 c’est un peu surdimensionné en rando ou l’on envoie pas autant qu’en "friraillde". Des marques sont elles sur le créneau 80-85 au patin pas trop lourd ? Movement ?

  • 19 mars 2007 paroplapi

    Effectivement des skis plus larges c’est un meilleur confort en toutes conditions de neige. Je suis passé pour ma part de 68 à 78 au patin en choisissant un ski pas trop taillé et pas trop lourd (Trab Freerando)pour cause de potentiel physique un peu faible. Indépendemment du poids avec un ski encore plus large je me demande si faire la trace ne devient pas un peu plus laborieux d’autant que si une trace existe déjà il faudra l’élargir. A noter aussi l’augmentation du poids des peaux (115 g dans mon cas).

  • 20 mars 2007 Nico T - ski larges pour tous ?

    Ancien snowboardeur de rando, ces nouveaux ski m’ont définitivement convaincu surtout après 15 ans sans skier...Movement red apple avec un petit 74 au patin en 184 que je trouve très légers en low tech, même trop léger...du coup j’ai craqué la saison dernière pour des swallow montés en diamir FR scott mission pure 188 (les + petits..), 92 au patin (130 devant...) : les sensations du surf sont de retour, le côté buldozer aussi ("tiens c’était crouté ? Ha bon !), les sensations en poudreuse, divines, mais certes...c’est lourd, du moins sur les premières sorties (1800 m D+ tout de même) après on y pense plus tant que ça. Nouveau skieur, ces ski m’ont fait gagner quelques années de galère, corrigent mes erreures de placement, et surtout m’autorisent à skier vite type grandes courbes comme en surf (plus on va vite plus c’est stable)avec une très bonne accroche en neige dure alors que les ski légers me rassurent pas trop. Bref, quoiqu’assez extrêmes, j’azi du mal à les laisser pour des ski + légers ; 1 seul bémol : les pentes raides/couloirs avec beaucoups de conversions (dur pour les hanches !). Que donnent les derniers Black D ?

  • 26 mars 2007 mathieu ghaleb - sensations du surf

    je viens de passer, cette saison, des intuitiv vertical 68 en 181, aux snoop daddy en 185 et c’est vraiment un pur bonheur... pour le meme poids !
    venant egalement du surf, je retrouve vraiment des sensations similaires.

  • 28 mars 2007 nicolas wirsching - large ok mais pas trop taillé...

    Je ski depuis 2 saisons sur des scott santiago mission (89 en patin et presque 130 en spatule !) et effectivement on se fait plaisir dans toutes les neiges (je suis d’accord avec l’aspect bulldozer). Mais ce plaisir s’arrête là ou la neige durcie et là ou la pente s’enerve, un rayon de courbure trop faible (ici 14 m ) + une largeur importante rend les virages un peu tendu. J’ai récupéré des Mustagh-ata (dynafit), 89 au patin mais avec un rayon de courbure de 25 m et une plus grande rigidité. Résultat : de moins bonnes sensations en toutes neiges, mais une plus grande rigueur en neige dure. Pour l’aspect poids, cela s’oublie avec le temps... et il ne faut pas oublier que l’on se fatigue moins à la descente !

  • 28 mars 2007 VSH - mais encore ?

    - je suis avec intérêt votre discussion, mais peine encore à trouver la réponse à la question, bien posée par Chrsitophe Guier : où est la limite ?

    - le passage de l’archeo-classique (moins de 70 mm au patin) au neo-classique (75 mm) semble une évidence pour tous.

    - pour un rayon acceptable (disons pas moins de 20 m en taille 160 cm) où se situe la polyvalence (grosse neige-vitesse/neige dure-pente raide) ? Sans doute quelque part entre 75 et 90 mm. Mais la fourchette est un peu large vous admettrez ?

    - Autrement dit, pour ne citer que deux marques, atomic et dynastar, situez-vous plutôt cette polyvalence du côté Legend 8000/sweet daddy (= 80 mm) ou Legend 8800/snoop daddy (= 90 mm) ?

  • 28 mars 2007 NMO - snoop=sweet

    en ce qui concerne la polyvalence :le rayon de courbure est annoncé
    à 19m en 163 pour le sweet et le snoop daddy et les sensations en neige dure sont identiques(testé hier à la ouest de la Gde LanceD)et ça accroche.Effectivement le 8800 est moins taillé mais reste très lourd.Mais ne privilégions pas une pratique en neige molle plutôt qu’ en dure dans la majorité des sorties ?

  • 29 mars 2007 rivaud manu - B3 respect

    Bonjour à tous,
    Voilà ma petite contribution. Je skie depuis 4 ans avec les 4x4 Vertical 67 au patin. Je viens de changer pour les B3 respect de Rossignol en 176cm, cotes 120/83/110, montés en low tech tlt vertical avec cale. Conclusions : ski énorme seulement testé en poudre par moi même mais aussi dans d’autres profils par un ami aspi. Son verdict est assez bon : si ce ski ne permet pas de tailler à mac12 dans la croutée, il est très polyvalent dans les autres neiges et taille de virage, du court à la grande courbe. Il réagit bien en pente raide, le talon est relevé. le ski monté pèse 2140g et en 176cm propose un rayon de 17,3m. Voilà c’était pour info ! M.

  • 29 mars 2007 LTA - accroche

    Descente hier en béton des Grandes Lanches couloir ouest. Ski = snowwolf, rayon = 18m, aucun problème. Avec un ski taillé, ce qui peut -être gênant, ce n’est pas l’accroche à proprement parler mais la non facilité de dérapage dans des passages délicats. Mais comme l’a dit NMO, d’abord on recherche de plus en plus des conditions de neige molle dans le raide et en plus, ces passages restent rares. On accepte donc d’être un peu moins à l’aise dans ces quelques rares cas pour envoyer du gros dans 99% du temps.
    Pour le B3 dont nous parle Manu, c’est sans doute un très bon ski mais je pose quand même la question du poids. Je vois de plus en plus de skieurs avec des skis certes larges permettant de tailler des grandes courbes mais qui sont des enclumes au pied. Pour ma part, je suis passé aux low-tech en 2001 ce n’est pas pour me retrouver plus lourd maintenant que quand j’avais les diamir. Je m’autoriserais un maximum (et encore j’ai une autre paire de skis plus légers pour les gros dénivelés ou les longs portages) de 2kg par pied skis+fix+peaux. Je suis nettement en-dessous avec le Snowwolf qui me paraît être déjà une évolution très importante par rapport aux premiers skis taillés avec 69 au patin pour seulement 2kg600 en 170 la paire. Il lui manquerait à mon sens 3 mm au patin quitte à prendre 200g (on serait encore nettement sous les 2kg/pied)

  • 14 novembre 2007 Salle Pierre - essai B3 respect sur la balance

    1 ski (176) + fix TLT lite : 1,800 kg
    1 peau (coll-tex mix retaillée) : 230 g
    1 couteau dynafit large : 100 g
    total : 2,130 kg à chaque pied à la montée (sans les pompes)
    Je n’ai pas encore pu les essayer sur la neige, mais je n’attends que ça et je ne suis pas trop inquiet à la lecture des autres commentaires.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP