Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Matériel

taille, poids, géométrie

vendredi 5 mai 2006 par SHAHSHAHANI Volodia

L’éventail de skis de rando s’étage aujourd’hui entre des quasi "skis de fond" et de véritables "bi-surf". Les skis de compétition ont été étroitisés, raccourcis et encore allégés. Un nouveau venu italien, Merelli, vient de présenter une paire de skis à 1380 grammes la paire en 160 cm. A l’autre bout du spectre, des randonneurs utilisent des skis larges de 90 mm au patin dont le poids en 170 cm avoisine les 4000 grammes (et il y a encore plus gros).
Sans nier l’intérêt de ces modèles extrèmes pour des usages spécifiques, comment définir aujourd’hui un ski de montagne polyvalent, ce que j’appellerai un neo-classique ?
Pour mon usage personnel (skieur technique/agé, 170cm/65kg), j’ai défini un poids réalisant un compromis montée/descente acceptable pour moi : il se situe grosso modo aux environs de 2400 grammes la paire. Parmi les skis actuellement en vente, j’en ai essayé quatre de façon assez complète. Deux en 170 cm (Altitrail et Sintesi), deux en 160 cm (Vertical et MX 9).

Caractéristiques principales.

- Alitrail. 170 cm. 2410 gr. 96/68/87. R=22
- Sintesi. 170 cm. 2390 gr. 100/71/88. R= 23
- MX9. 160 cm. 2400 gr. 102/70/92. R=18
- Vertical. 160 cm. 2370 gr. 103/75/92. R=21

Comportement.

Montée. Pas de différence significative avec peaux taillées, sauf pour l’Altitrail qui s’en sort bien avec peaux droites de 67 mm. Mais c’est avec le Vertical que je me sens le mieux en neige dure. Peut être parceque court, peut etre aussi par sa rigidité en torsion, peut être enfin parcequ’il est du type "plat", disons "collé à la neige". Pour ce qui est de la trace en profonde, Vertical et MX9 sont nettement pénalisés par leurs spatules ridiculement basses, et les "traditionnels" Altitrail et Sintesi font mieux dans cet exercice.

Accroche. Difficile de départager ces skis, excellents de ce point de vue. Mes sensations donneraint dans l’ordre :
- 1 Vertical.
- 2 ex-aequo Altitrail et Sintesi.
- 4. MX9.

Tolérance/confort.
- Le MX 9 vient devant les autres.
- 2 Vertical.
- 3 ex-aequo Sintesi et Altitrail.

Stabilité (vitesse moyenne en neiges profondes et variées).
- 1 Vertical.
- 2 MX9.
- 3 Sintesi.
- 4. Altitrail.

Conclusion.

Comme tous les skieurs de ma génération j’ai commencé avec des skis longs (207 cm), puis j’ai régulièrement réduit en me stabilisant à 180 cm dans les années 90, et 170 cm au début des années 2000. Pour voir, avec des skis plus larges, j’ai essayé plus court (160 cm)...et j’ai réussi à m’adapter instantanément pour ce qui est de l’équilibre avant-arrière. Pour ce qui est de la géométrie, j’ai été obligé d’accepter la nouvelle donne. Dans une note précédente, j’avais estimé qu’un rayon de 25 m était optimal : dans les gestes tels que dérapage latéral et chasse-neige, je ne ressens en effet aucune différence entre 25 m et 45 m (rayon des anciens skis droits). En-dessous il faut surveiller les réactions du ski pour ne pas survirer ou croiser. Et petit à petit apprendre à skier "moderne". Mais bon, c’est me semble-t-il, le prix à payer si l’on veut concilier le poids, la maniabilité et une portance suffisante. En un mot, je me sens beaucoup mieux avec 2400 gr répartis sur 160 cm que sur 170 cm. Dans ces conditions, le Vertical est le ski qui actuellement me convient le mieux pour l’usage de tous les jours (y compris pentes raides) : je ne retournerai plus sur des skis plus droits et étroits même de très bons tels que le MX11 d’Atomic.
Le Vertical n’est cependant pas parfait :
- la spatule est à la fois trop basse et trop réactive=>enfournement
- la cote de montage est trop avancée (la reculer de 1,5 cm)
- la géométrie est trop taillée en très petite taille (150 cm) : il faudrait selon moi, conserver le patin de 75 mm et retirer 2 mm à chaque extrémité.


Pour ceux qui fixent le poids de compromis plus haut (par exemple vers 2700 gr), le choix de skis devient beaucoup plus étendu : on peut monter le rayon en même temps que la portance. Que ceux de nos rédacteurs qui ont fait de tels choix, n’hésitent pas à nous faire part de leurs réactions.

Messages et Commentaires ...
  • 28 octobre 2006 tom - saison 2006-2007

    bonjour.Quant aux chaussures, quel est votre avis, quel model utilisez vous habituellement pour un usage polyvalent mais aussi adapté à la pente raide ?
    En particulier, avez vous une opinion pour les scarpa F1, ou matrix et leur équivalents des autres marques ? La F1 ne semble pas si mauvaise en descente...?

  • 29 octobre 2006 VSH - chaussures rando

    Bonjour Tom. Et merci d’avoir posé cette question. Elle m’a incité à mettre en ligne un article en stock depuis quelque temps. Je pense que les essais en magasin devraient te permettre de choisir entre les deux modèles envisagés. Cette réponse n’est pas ex-cathedra. Elle ne peut qu’être enrichie par les avis d’autres rédacteurs. On n’a pas tous le même pied !

  • 12 septembre 2009 seb fayolle - trab duo sintesi

    bonjour,
    Votre article est rès interessant et peut-êtrer allez-vous pouvoir me conseiller.. Je mesure 182cm pour 66kg (donc plutot léger..) et je souhaite investir dans des Trab duo sintesi. Je pensais prendre les 171cm mais un vendeur me conseille les 164cm ! Quel est votre avis ?
    Merci !

  • 15 septembre 2009 VSH - entre les deux

    bonjour. quand on veut réduire la taille de ses skis, je ferais attention à :

    - la taille du ski précédent : descendre de 5 cm est sans problème. 10 cm à la fois ça va pour certains, d’autres sont perturbés.

    - la position sur les skis : plus facile de raccourcir en étant équilibré qu’en avancée et écarté plutôt que serré etc.

    - ton programme rando

    Dans ton cas il y a de quoi réfléchir en effet. As-tu pensé à une taille intermédiaire ? Il y a le Blizzard Expedition en 167 cm, mêmes cotes que le duo sintesi, un peu plus léger, en général moins cher aussi.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP