Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[cotation] Courses

"La vérité sur Lourousa"

lundi 9 avril 2007 par FOUCHER Hervé

Petit point technique au retour de ce fameux couloir.

Mythique couloir de l’Argentera, le Lourousa, souvent envié mais finalement rarement skié par des français reste au bout du compte peu connu.

C’est du moins la conclusion à laquelle j’arrive après sa descente, réputée semble-t-il 5.2 et qu’il convient à mon avis de ramener à un très honorable et splendide 5.1.

Le dénivelé réel du couloir est exactement de 650m entre 2570 et 3220m. La première partie ne dépasse guère 40° de moyenne (jusqu’au coude gauche droite soit environ 350m) mais la pente y est déversée (faible remplissage cette année) et on ski en rive gauche dans du bon 45°. Après le coude, on reste encore encore un peu dans le 40° à 45°, puis la pente passe rapidement (une étroiture cette année) à un tout petit 50° (48° estimé), il ne reste alors environ plus que 200m.

Côté conditions, et notre descente d’aujourd’hui le prouve, il n’est sans doute pas facile d’y trouver de la belle poudre car le couloir, victime de son étroitesse se purge naturellement et reçoit en outre les purges de l’impressionnante face nord du Corno Stella. La surface est donc logiquement lissée et indurée. Divers témoignages (Pierre Lombard par exemple) font état de descentes tendues sur des neiges dures (croute ou transfo ne décaillant pas vu l’orientation). C’est sans doute un facteur à prendre en compte. Néanmoins, les critères objectifs ne justifient pas, je crois, une cotation à 5.2 : on est bien loin d’une NE des courtes, c’est sûr, et encore en dessous d’un couloir Piaget.


Messages et Commentaires ...
  • 12 avril 2007 LTA - Lourousa=Piaget

    Salut Hervé. Nicolas Mossière revient du Piaget et il note des inclinaisons en tous points semblables à celles que tu annonces au Lourousa. Bravo en tous cas pour avoir réalisé ce projet de longue date je crois. Pour ma part... depuis Grenoble ça fait loin. Surtout avec les aléas climatiques de la Lombarde. j’y ai buté en partant un soir quand j’habitais Embrun. Il devait faire beau. On a dormi dans la voiture aux termes di Valdieri. Reveil au milieu de la nuit : 5cm de neige sur le toit de la voiture. Pas de pneus contacts. Vite, partir, passer le col de Larche limite en patinant puis arriver en France avec le ciel clair. Ce jour-là, on a finalement skié les couloir de l’Eyssina au col de Vars !

  • 12 avril 2007 HFO - Lourousa = Piaget ?

    Lionel, ma comparaison avec Les Courtes et le Piaget avait valeur indicative et sans doute subjective. Pour les Courtes, j’en ai un souvenir précis et je confirme bien que Lourousa offre une pente bien moins soutenue. Pour le Piaget, je serai moins catégorique ne l’ayant pas ski mais seulement remonté (en neige dure ce qui change bien les impressions).
    Quoiqu’il en soit, je maintiens mon avis à un 5.1 de grande ampleur pour Lourousa.

  • 28 avril 2007 CHABANAL David - Confirmation Lourousa à 5.1 max

    J’ai fait "le" Lourousa fin mars 2001 et je confirme sans une hésitation qu’il s’agit là d’un beau morceau mais pas d’un couloir de grande envergure. Les raisons ont été données : pente moyenne, pente la + forte, engagement (très limité).
    Non comparable avec la NE des Courtes qui, en dehors de l’engagement, n’est pas/plus un sommet technique.
    Je ne suis pas expert de vos cotations mais je trace de tps en temps (pr info s’il se rappelle, j’avais croisé Volodia et son groupe à la mi juin 2002 je crois à la face N de la Grande Ciamarella

    Dr Chab’

  • 4 juin 2007 Mathieu Blanchard - Ok pour le Lourousa en 5.1

    Bonjour a tous,

    Je rebondis sur le fait Piaget > Lourousa.
    En effet pour avoir fait les deux, je pense que le Lourousa est un ton en dessous du Piaget (ou j’etais avec NMO d’ailleurs !), la pente est moindre sur l’ensemble de l’itineraire.
    Apres il est vrai que les bonnes conditions sont plus dures a trouver au Lourousa surtout dans la rampe finale qui etait en transfo rive droite et glace rive gauche lors de ma descente en Juin 2006.
    Une fois ok sur la cotation ski, je voudrais avoir votre avis sur l’expo car toute la seconde partie apres le coude se fait en ski suspendu, E3 ? E4 ?

  • 12 juin 2007 eraldo - oui c’est 5.1

    je suis de cuneo et j’ai skiè le lourousa beaucop de fois (9 pou la precision) et je confirme qu’il offre une pense bien moins raide que la NE de s Courtes. Au lourousa il y a environ 200m de raide (45-48) et compt tenu qu’il n’est plus un glacier la il y a moindre risque de glace et il va très facilement en condition (pour nous c’est très facile le trouver en condi). Je me regrette pour notre couloir mais vous aves raison, c’est un très bon 5.1 mais pas plus. Pour l’expo en je dis E3.
    Eraldo de gulliver

  • 21 juin 2007 HFO - Bonjour,

    Bien, je vois qu’italiens et français sont d’accord. D’accord aussi pour E3 au dessus du coude et E2 en dessous car la pente est déversée vers les rochers rive droite (choc inévitable). Malgré tout celui qui voit Lourousa de face depuis le bas, ou du sommet du Corno en été aura du mal à croire à croire que ce n’est "QUE" 5.1, et pourtant.

  • 28 décembre 2007 Colin Samuels - larousa

    je l’ai skie seul en 1996 en bon neige de printemps debut mai. le couloir est raid et expo. la chute est interdit pendant le deux thiers superior. je ne connais pas les differences entre 5.1, 5.2 etc. je sais qu’un couloir change de l’inclinisation selon l’enneigement, le vent, etc etc. donc, je constate que tous mesurements sont precis mais ils ne sont pas exactes. en tout cas, j’ai un tres bon souvenir d’un couloir tres joli, et tres raide avec des passages rive droit de coude dans des contres pentes a 50 degrees facile...mais je les ai cherches. si non, ce sont les conditions d’enneigement qui rend ce couloir tres difficile le plupart de temps. bravo a Heini Holzer in 1971 (?).
    Colin SAMUELS

  • 18 avril 2008 Riccardo Vairetti - 5.1,E3 per me è ok.

    Ciao a tutti, il 16 aprile siamo stati al Lourousa, confermerei un 5.1 bello pieno ed E3 per la parte alta, l’expo che si percepisce poco, in realtà c’è tutta.
    E’ in effetti un tono sotto la nord del Fletschhorn (5.2,E2) paragonabile a NE Courtes/Piaget.
    Info recenti su camptocamp.org

    saluti e buon sci, richi.

  • 26 juillet 2012 Jérôme RICHARD - lourousa 20 ans

    Super souvenir : je l’avais fait en solo en mai 1989 avec 40 cm de poudre du sommet jusqu’au bivouac Varone. Très beau couloir. Maintenant + de 20 ans après, je ne sais pas comment il est !


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP