Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Neige

Les Sept Laux croient au Père Noël

mardi 20 octobre 2009 par TASSAN Lionel

Quelle ne fut pas ma surprise, lors d’une balade sur les balcons de Belledonne, de découvrir que les Sept-Laux avaient commencé l’enneigement artificiel de leurs pistes. Alors que nous vivons une période de sécheresse exceptionnelle, alors que nous ne sommes que le 20 octobre et qu’à cette époque, l’hiver est loin d’être commencé, à un mois (au moins) de l’ouverture de ses pistes, la station des Sept-Laux a commencé à enneiger ses pistes de moyenne altitude (entre 1800 et 2100 m), sur une face sud, et la veille d’une semaine annoncée douce avec vent de sud !!! Quelle chance ont ces plaques de neige de tenir jusqu’à l’ouverture de la station ?



face SW du dôme des Oudis le 19 octobre 2009

face SW du dôme des Oudis le 19/10/09
Messages et Commentaires ...
  • 21 octobre 2009 laurent dupre

    salut lio,

    on pourrait polémiquer sur les besoins en eau et la secheresse qui sévit sur la france y compris nos départements alpins, mais ce n’ est pas le but ici.

    on peut penser dans ce cas qu’ il s’ agit, comme cela s’ est produit ce week-end à chamonix, de simples tests des installations avec les premiers froids car en général au 1er novembre les installations et les snowmakers sont en veille. pour info, on donne à l’ ordi. qui gère l’ install. une fausse info de type il fait -8 et non pas -3 comme ce week-end et on voit comment il réagit et s’ il lance la prod. de neige de culture.
    voilà en gros une explication possible, mais qui ne présume en rien du fonctionnement des snowmakers des 7 laux.
    bonne saison à toutes et tous.

  • 21 octobre 2009 LTA - oui mais

    Salut Laurent. Effectivement, j’avais vu sur le site de la station des 7L qu’il s’agissait soit-disant d’un simple test des canons. On ne va peut-être pas polémiquer sur les besoins en eau mais la sécheresse actuelle et, plus généralement, les problèmes d’eau qu’on nous annonce dans les années à venir, ont été les raisons qui ont motivées mon petit article. Et je pose donc la question suivante :
    - compte tenu de l’importance de ces plaques de neige, au-delà du test, n’y a-t-il pas quelque part l’espoir (si infime soit-il) qu’il en reste quelques centimètres carrés pour rajouter quelques centimètres verticaux aux chiffres de l’enneigement de la station à l’ouverture ?

  • 27 octobre 2009 Didier Coffy - Choses vues...

    Hypothèse pas fausse. Et en même temps peu importe malheureuement car le problème esta illeurs : l’omerta depuis des années sur les conséquences sur la faune et la flore (au-delà d’une question de s^cheresse), un dérpeglment par le bas en quelque sorte. Omerta disais-je, la france de l’écologie version Hulot TF1 et la france des pubs pour stations éternellment ennegées, c’est curieusement pas la même chose ; Le CAF signalait déjà toute cette problématique dans ses bulletins trimestriels en 81... Dans mon article "Choses vues" (à propos des glaciers et ce que j’observe dpuis x années) page d’accueil de ce site sur les glaciers en Vanoise, la question que je re-pose : est-il vrai que le glacier du Pissaillas (Val d’isère) a des canons à neige ?

  • 30 octobre 2009 Alain Davoine - mise en perspective

    7kms kms séparent,à vol d’oiseau, les pistes des 7 laux en Belledonne , et les centres de rééducation ST Hilaire du Touvet en Chartreuse.
    D’un coté on enneige artificiellement dés le mois d’octobre pour faire face au manque éventuel ; De l’autre coté On ferme 3 établissements de rééducation foctionnelle pour cause " de risque d’avalanches" !!!
    Allez chercher la cohérence !!!
    Bien sûr ,la Chartreuse , 7 kms plus au Nord , ne subit pas l’influence du réchauffement climatique !!!
    Bien sur les travailleurs habitant St Hilaire qui vont prendre quotidiennement leur véhicule pour se rendre sur leur nouveau site de travail à Echirolles ou St Martin d’Hères ne vont pas grossir les bouchons polluant du bassin grenoblois.
    Bien sûr tout cela n’est qu’un parapluie supplémentaire que élus et Mandarins du monde médical on tiré , pour ne pas dire la Vérité :
    Diminuer les moyens pour le monde Hospitalier !

    Et bien sûr l’équilibre économique et l’aménagement des territoires est toujours le souci numéro un de nos élus !!!

    Alain D

  • 2 novembre 2009 Manu Paquet - perspective (suite)

    J’aime bien ton post, Alain.
    Au delà de l’évidente mauvaise foi des décideurs sur le dossier des Petites Roches, on retrouve dans ce que tu dis toute la contradiction du rapport qu’a l’homo-occidentalus avec la nature, qui ne peut être qu’un danger ou une ressource, et rien d’autre. D’un coté un principe de précaution brandi devant le moindre rocher, torrent, tas de neige... et de l’autre l’exigence de domestiquer et d’exploiter tout notre environnement pour complaire aux exigences économiques/financières du moment. Peu de place entre les deux pour simplement vivre (et s’émerveiller) de ce qui nous entoure, et d’y vivre harmonieusement. Et pendant ce temps là, la cocotte climatique mondiale se met doucement en pression...
    Et de mauvais esprits pourraient remarquer que cette vision s’applique aussi à l’humain : menace (terroriste/migrant/délinquant) ou "ressource humaine" docile et productive. Entre les deux, peu de place pour un individu libre, digne et maitre de son destin.

  • 9 novembre 2009 VSH - pere noël a gagné

    En faisant des tests le 20 octobre, la station n’aura donc pas pris tellement d’avance sur sa première ouverture (8 novembre)


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP