Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Neige

Glacier de la Pierre

mardi 24 juillet 2007 par BLETHON Jean-Baptiste

Le glacier de la Pierre, au pied des pointes de Chabournéou et de Verdonne n’existe plus qu’au stade de reliques.

A peine quelques névés et rochers arrondis et polis viennent rappeler qu’un glacier digne de ce nom occupait les lieux il y a peu. Le gardien du refuge du Pré de la Chaumette me confiait qu’il y a 35 ans on pouvait voir les séracs du refuge….
Le couloir sud du col de Verdonne (course E6.1 - Ecrins sud par LTA et LVO ) est lui aussi touché par le retrait des glaces : très étroit et raide (45-50° par endroit ce jour), nous l’avons remonté moyennant quelques passages en rocher. Toujours selon le gardien, le meilleur compromis en ski comme en alpinisme semble être la fin du printemps de manière à profiter de l’ouverture de la route et de bénéficier des restes d’avalanches qui épargnent un pierrier infâme de plus de 1000m de D+.





Messages et Commentaires ...
  • 26 juillet 2007 LTA - Gleyzin

    Cela fait presque 15 ans que je n’avais pas remis les pieds sur le glacier du Gleyzin en Belledonne (dernier passage en juillet 1994). Le constat est édifiant : il y a maintenant plus de zones en pierres qu’en glace. Probable qu’il reste encore de la glace sous les cailloux mais là-aussi, le recul de ce petit glacier est énorme. Idem pour le glacier du Puy Gris. On se demande s’il y a encore des crevasses.

  • 11 septembre 2007 Manu COMBEAUX - Glacier de la Pierre : le sans-retour

    C’est un lieu que j’ai bien connu dés 1975. Première incursion en terrain Oisans via ce glacier en direction du col de Verdonne.
    Premiers pas sur un glacier... ou supposé tel ! Ceci expliquant pourquoi il tient toujours une petite place au fond de ma mémoire.
    Il n’y avait peut-être pas de séracs mais les rimayes donnant accès aux faces de Chabournéou et Verdonne existaient bel et bien. J’y suis retourné moultes fois depuis et ai pu constater en 2004 le désastre dà» à la fonte du dit glacier (vers 2750m) sous la forme d’un gigantesque entonnoir de plusieurs mètres de profondeur...
    Ainsi le glacier de la Pierre a été rattrapé par son propre nom. On est toujours trahi par les siens...

  • 11 septembre 2007 PatdeGap - Glacier de la Pierre

    Pour corroborer les propos ci-dessus, voici une triste image du "glacier" de la Pierre en cette fin d’été 2007 (photo du 8.09.2007)


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP