Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[geopolitique] [press&web] [voloblog] Infos

Dopage, espionnage…fake news & false flag

lundi 19 mars 2018 par SHAHSHAHANI Volodia

Des sportifs russes peuvent-ils être dopés ? Evidemment. Tout comme des sportifs occidentaux. Sauf que les premiers ont été en grand nombre privés des JO de Pyongcheang et les présents humiliés sans pouvoir défiler sous leur drapeau. Mais cela ne suffisait pas. "On" a donc trouvé des présumés "dopés" présents en Corée du Sud, victimes d’accusations pour le moins bizarres comme le suggère Rick Sterling.

La Russie essaie-t-elle d’influencer des élections étrangères et a-t-elle décidé du sort de l’élection états-unienne ? Ce serait lui faire un grand honneur, mais on ne peut lui reprocher d’essayer quand l’Occident en fait des tonnes. Lors de l’affaire des écoutes téléphoniques de la chancelière Merkel, Obama avait eu cette réaction de bon sens : "tout le monde le fait mais nous sommes les meilleurs"

Est-il arrivé que le pouvoir russe élimine un ennemi en dehors d’un cadre légal ? Le contraire serait étonnant, mais en ce domaine il est sans doute un petit joueur face aux exécutions extra-judiciaires de ces champions occidentaux que sont Washington, Londres, Paris, sans oublier leur base projetée (Tel-Aviv). Alors quoi de mieux que de donner un petit coup de pouce au looser à la veille de son élection présidentielle et avant une coupe du monde de foot qu’on adorerait annuler ?

C’est là que l’anglaise May, empêtrée dans ses négociations de Brexit, sort du chapeau l’espion Skripal et le poison "novitchok". Avant même de savoir de quoi il retournait, les deux roquets européens, France et Allemagne, ont agité la queue… sans se rendre compte que la ficelle était probablement un peu grosse, comme l’explique l’ancien ambassadeur britannique en Ouzbekistan, Craig Murray

Et comme on peut tout attendre de ceux qui avaient fabriqué les ADM de l’Iraq il est possible de se demander si la probable "Fake-News" n’a pas été précédée d’un possible attentat sous "False-Flag" ?, le faux drapeau pouvant être aussi bien porté par un service occidental, un opposant russe ou une quelconque mafia.

Voir aussi ce témoignage d’un ancien agent du renseignement français, Cyrille Cardonne

Et le meilleur pour la fin, le champion de la fausse nouvelle en VF, dont on appréciera l’édito va-t-en-guerre


Messages et Commentaires ...

Proposer un commentaire

Dans cette rubrique

accueil | espace privé | site sous SPIP