Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Courses

Moisson de pentes, cuvée 2013

samedi 27 avril 2013 par TASSAN Lionel

Ce formidable hiver 2013 permet la réalisation de courses inédites, nouvelles ou rarement reprises, de la Méditerranée au Léman.

Depuis le début de l’année, on a trouvé une montagne transformée par un incroyable enneigement, digne des meilleures années 70 d’après Météo France. D’abord dans les Préalpes où tout est nivelé par des hauteurs de neige considérables, permettant de passer là où on on tirait des rappels, de trouver de nouveaux passages jusqu’alors insoupçonnés et bien sà»r de tracer de nouvelles lignes comme celles-ci. En altitude, le même constat s’applique depuis le début du mois avec un col de la Verte dans le Mont-Blanc presque devenu un champ de bosse (voir ici surle magnifique giga pano de Seb Montaz en zoomant) mais aussi plus au sud avec une descente du couloir de la Forcella dans le massif de l’Argentera avec le ressaut central réduit à quelques mètres. Plus récemment on aura remarqué deux descentes phénoménales qu’il convient de présenter ici. Dans le massif du Mont-Blanc, la première répétition connue depuis le passage de Stefano De Benedetti en 1984 de la face est de l’aiguille Blanche de Peuterey par Davide Capozzi, Francesco Civra Dano, Julien Herry et Luca Rolli le 23 avril. Enfin c’est encore un transalpin qui est à l’honneur pour une première de premier ordre :le couloir est du Mont Viso skié le 25 avril par Mario Monaco. Mario cote cette descente 5.3/E4. Est, nord, ouest et sud ; voilà que le géant des Alpes du sud est maintenant skié sur toutes ses faces. Avec les précipitations attendues, j’ai l’impression que cet hiver nous réserve encore de belles surprises.


Messages et Commentaires ...
  • 29 avril 2013 LTA - La saga continue : Viso, parete ovest

    C’est maintenant au tour de la face ouest du Viso, ouverte encore et encore par Stefano De Benedetti, répétée une seule fois à notre connaissance par Federico Varengo le 1 mai 2009. Nous venons de l’apprendre, le 25 avril, le même jour que Mario Monaco au couloir est, Giorgio Bavastrello (première en surf) et Diego Fiorito (ski) ont donc descendu la face ouest moyennant deux petits bricolages. Les images sont ici. On rappelle que Diego n’en est pas à son coup d’essai et qu’il a déjà plusieurs premières à son actif. Cette saison, il réalise une véritable collection de pentes : Whymper, col de la Verte, Grand Bérard, Jean Coste, Matto... Bravo à nos amis transalpins.

  • 29 avril 2013 Manu Abelé - Déjà répétée

    La ouest du viso a été répétée au moins une fois depuis Varengo, dont Mario Monaco en avril (voir gulliver.it), il est vrai avec pas mal de bricolage...

  • 3 mai 2013 LTA - Plusieurs fois même !

    Exact Manu, j’avais omis la descente de Mario, en mars de cette année il me semble. Et hier, ce fut le tour de Lorenzo Facelli et Jérôme Gingreau pour le cinquième passage connu. Profitant de la neige dure plaquée sur les rochers, ils ont pu réaliser, faute d’autre information, la première descente intégrale connue, donc sans déchaussage ni rappel. Selon Jérôme, la difficulté serait un petit cran au-dessus du col de la Verte.

  • 12 mai 2013 LTA - Et maintenant la Kuffner

    On connaissait le parcours de Eric Bellin et JM Boivin avec deux rappels, empruntant, en deça de l’Androsace, un couloir SE versant Brenva. Le 11 mai 2013, Vivian Bruchez et Seb Montaz-Rosset ont descendu l’arête intégralement depuis la brèche de l’Androsace, évitant le départ du sommet vraiment expo et qui aurait nécessité un rappel de 50 m. Après 100 m de ski dans un couloir versant Brenva, ils ont remis les crampons et remonté en direction de l’arête cornichée de l’Androsace. A partir de ce point, ils sont descendus en suivant la voie d’alpinisme classique, avec un seul rappel de 60 m. Dixit Vivian joint ce matin : "La descente de "l’Androsace"est à mon goà»t, une des plus aérienne, exposée et engagée que j’ai skié, une descente de "haut Vol" qui représente un intérêt esthétique et d’engagement lié à la combinaison de l’alpinisme et du ski."

  • 8 juin 2013 LTA - le secteur du Viso littéralement écumé

    Un peu avant Fantasci, Diego Fiorito et ses acolytes s’étaient offert quatre très belles nouvelles descentes sur et autour du Viso : une voie en face nord-est, celle du Dado de Vallante, parete ovest en partant du pied du Dado (5.3/E4), "la legge del contrappasso sur la Caprera ainsi qu’une autre ligne au Due dita, un bel hommage à Federico Negri.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP