Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[press&web] Infos

Montagnes Magazine : chronique d’un sabordage

dimanche 11 avril 2010

C’est le titre d’un communiqué de la rédaction de Montagnes Magazine dont nous reproduisons l’intégralité ci-dessous.

Chronique d’un sabordage à Montagnes Magazine

Depuis plusieurs années, la rédaction de Montagnes Magazine fait tout son possible pour préserver la qualité de ce titre de référence dans la presse montagne, tandis que les dirigeants de la société Nivéales ne cessent de limiter ses moyens.

La dégradation des conditions de travail, les retards de payement de nombreux collaborateurs, et la multiplication des ardoises sont devenus d’autant plus injustes et incompréhensibles que notre titre a su garder la confiance de ses lecteurs et des ventes pérennes dans l’univers très dégradé de la presse. Notre magazine réalise les meilleures ventes en kiosques des éditions Nivéales, dont il reste de loin le titre le plus rentable. Sa contribution (recettes moins les charges) moyenne annuelle à la prospérité de l’entreprise représente plus de deux fois la masse salariale de la rédaction et quatre fois le meilleur bénéfice annuel de la société ces cinq dernières années.

Traversant des difficultés financières sérieuses suite à des investissements hasardeux dans des opérations de prestige se traduisant en fiasco, les dirigeants de la société Nivéales, Jean-Pierre Roger et Pascal Maltherre, ont décidé d’en demander encore un peu plus à la " vache à lait ", quitte à la faire mourir. C’est ainsi que notre rédacteur en chef se voit convoqué pour un licenciement à " motif économique ", sans remplacement, et que notre secrétaire de rédaction se voit sommer d’accepter 63% de travail en plus !

Cette réorganisation brutale réalisée sans le moindre dialogue social va porter atteinte à la qualité éditoriale de notre magazine et traduit un profond mépris de nos lecteurs et du métier de journaliste. Elle s’inscrit dans une logique d’élimination des représentants du personnel. Parmi les quatre rédacteurs en chef que l’on projette de licencier, deux sont des élus du comité d’entreprise. Ils sont aussi les animateurs des titres les plus rentables de la société…

La rédaction ne peut plus rester silencieuse face à ce sabordage de Montagnes Magazine, car nous pensons qu’il n’y a pas d’avenir pour la presse sans un journalisme de qualité.

À Grenoble, le 8 avril 2010.

La rédaction de Montagnes Magazine
Philippe Descamps, Brigitte Luttiau, Olivier Moret, Manu Rivaud, Leïla Shahshahani.


Messages et Commentaires ...
  • 16 avril 2010 LSH - Pétition "Sauvons Montagnes Magazine"

    Suite au communiqué diffusé par la rédaction de Montagnes Magazine, une pétition de soutien Sauvons Montagnes Magazine circule désormais sur la toile.

  • 12 mars 2011 Domnique Gosset - montagnard (entre autres)

    2 pleines pages de pub’ pour des 4*4 dans MM de ce mois de mars 2011 : peut-être que sa disparition serait finalement une bonne chose...

  • 14 mars 2011 Jean Jacques Bianchi - je me suis désabonné

    ce que j’ai fait en décembre
    je préfère ne pas voir la pub 4x4, à propos, est une pub "légale"
    je rappelle le Code de l’Environnement
    Art. L362-4 Est interdite toute forme de publicité directe ou indirecte présentant un véhicule en situation
    d’infraction aux dispositions du présent chapitre.

  • 14 mars 2011 VSH - pavlov

    - "4x4" est un de ces mots (maux pour certains) qui font saliver la meute.

    - Les deux réactions ci-dessus sont de plus sans rapport avec le communiqué des rédacteurs de Montagnes Magazine.

    - De quoi s’agit-il dans le numéro incriminé (mars 2011) ? D’une promotion de la Transvalquad de Valloire, ou de la Croisière Blanche du Champsaur ? Non, seulement de deux pages de pub.

    - En quatrième de couverture, on voit un break à quatre roues motrices. Les trois images de "terrain" sont prises sur des routes dont une est enneigée. Ce véhicule a le prix, l’émission de C02, l’encombrement et la consommation d’un monospace familial à deux roues motrices.

    - Je suis bien placé pour en parler puisque j’ai acquis un subaru forrester en mai 2010. La conso moyenne est de 8,5 litres (diesel), la même que celle de mon véhicule précédent (citroen saxo 16 v, essence), beaucoup plus bas et plus court de 80 cm. Cette moyenne doit considérablement baisser si l’on fait de l’autoroute, ce qui n’a pas été le cas pour la subaru mais l’a été pour la saxo. Le prix de mon assurance n’a pas varié alors que la valeur du véhicule neuf est huit fois supérieure à celui du véhicule vendu. J’ajoute que l’on peut se passer de changer de pneus deux fois par an, et qu’on peut transporter confortablement quatre personnes (voire cinq) avec skis et bagages, ce qui n’est possible qu’avec deux petits véhicules.

    - En page 13, la réclame concerne un véritable tout-terrain. Le Land Rover semble rouler sur un chemin tracé dans une prairie. Il s’adresse à des publics et usages particuliers : agriculteurs ou forestiers, voire gardes de parcs naturels, locaux qui ne peuvent accéder autrement à leur résidence etc…C’est là qu’il faut veiller aux abus : ce qui peut être mis en cause c’est l’usage pas l’engin.

    - Quant à la place de ce type de pub dans un journal de montagne, je le trouve plutôt judicieux . Tant qu’à vivre de la pub (cela peut se discuter mais ce n’est pas la question ici) autant faire appel à de la réclame extra-sectorielle, si l’on veut garder les coudées franches vis à vis des acteurs du milieu.

    - Ps : j’ai modifié le titre de Jean-Jacques Bianchi "désabonnez-vous" en "je me suis désabonné" n’ayant pas l’intention de faire endosser cet appel à boycott par Volopress.

  • 14 mars 2011 seb spieser - suis un peu perdu

    En effet ces reactions sont tres loins du texte initial [des news sur ce front la d’ailleurs ?] ; mais la longue reponse de VSH me surprend un peu ; ne faudrait-il pas prendre un peu de recul et voir le 4x4 un peu sur le meme plan que le quad, le trial, ou l’helicotptere (disproportion bien sur ;-)) ; certains rares proprietaires de chalets etc. en ont l’utilite, mais le pb c’est la banalisation de l’objet a la "masse", les envies que cela peut amener et donc les idees des "business man" pour exploiter ces envies, les developper et "privatiser" des zones natures pour en faire des parcs a 4x4 / quads / etc etc.. La conso des 4x4 est un raccourci a prendre au premier degre...

  • 19 mars 2011 Jean Jacques Bianchi - suite

    OK pour la modif du titre de mon post
    ( si je me suis désabonné il y a 3 mois, ce n’est pas à cause d’une pub publiée postérieurement, bien que MM soit coutumier du fait, mais me conforte dans mon choix )
    Ceci étant, le plaidoyer pro 4x4 me semble un peu pathétique
    Il n’est question pour moi que de l’abus de l’usage de véhicules motorisés de tous type dans les espaces naturels, à titre de simple "loisir" et du cancer que ces abus représentent pour l’environnement et l’éthique ( montagnarde ), au même titre que l’héliski et d’autres pratiques similaires qui sont - pour une fois - encadrées par la loi
    Toute pub ( insidieuse évidemment ) sur le sujet ne peut qu’accentuer dans le mental d’une certaine population la tentation du débordement.
    C’est pour ça que la loi encadre - fort justement - la publicité.
    Dans le cas particulier du N° de MM, je ne porte pas de jugement factuel, puisque je n’ai pas eu la chose entre les mains.

    Je n’ai rien à dire sur l’usage des véhicules dits "4x4" sur les routes ouvertes à la circulation, d’autre que si pour certains propriétaires, - mais bien peu - c’est effectivement une nécessité voire une contrainte à assumer, pour tous les autres, si ça fait plaisir à leur propriétaire, grand bien leur fasse de rouler avec un véhicule qui - en achat, entretien , consommation, assurance, etc coà»te au bas mot 20 % plus cher qu’un équivalent "ordinaire", qui lui aussi a fait des progrès équivalents en terme de performance ( environnementale )
    Au prix actuel et futur du GO, etc de toute la problématique qui va avec .... et pas pour la pensée unique "CO2"


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP