Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[avalanche] [communauté] [Queyras] Infos

DECES DE MARIE BEGHIN

dimanche 8 avril 2007 par BEGHIN Marc

J’ai la tristesse de faire part à tous les collaborateurs et visiteurs du
site, du décès accidentel de ma soeur Marie, victime d’une plaque à vent
samedi 07 avril alors qu’elle randonnait avec son compagnon et mon frère
Patrick dans le secteur de l’Arpelin (Queyras).
Grimpeuse de niveau mondial dans les années 90, elle ne s’était
véritablement mise au ski de montagne que cette saison.
Le gendarme du PGHM a confirmé à mon frère qu’il n’avait rien à se
reprocher du point de vue de l’itinéraire choisi (en orientation a priori
sà»re), de l’horaire - ils étaient les premiers -, ni de la rapidité des
opérations de désenfouissement. L’avalanche était tout sauf prévisible.


Messages et Commentaires ...
  • 8 avril 2007 Lionel Allemand - courage

    Voilà une bien triste nouvelle. Je te souhaite, ainsi qu’à tout les proches, beaucoup de courage en ces moments difficiles

    Lionel

  • 8 avril 2007 daniel - peine

    Bonsoir Marc, je t’avais croisé lors d’une descente de l’Obiou (avec Lionel Allemand) le décès de ta soeur touche toute la grande famille des montagnards et je me joins à Lio pour partager ta peine.
    Daniel

  • 9 avril 2007 leger xavier - adieu Marie

    c’est avec une grande douleur que je me joint a toute sa famille et son compagnon, Marie etait une amie, d’une gentillesse et d’une simplicité imcomparable
    amitié sincère
    xavier

  • 9 avril 2007 Gérard - de tout coeur

    T’y Marc, une nouvelle aussi triste est impossible à assimiler,et aucun mot ni réconfort ne peuvent atténuer ta douleur. Sache néanmoins que ta peine sera partagée. Pense aux bons moments passés ensemble, le nez dans les spatules. Affectueuses pensées à tes parents.

  • 11 avril 2007 Marc Borne - emotion

    Le deuil qui vous frappe m’émeut profondémént.Marc

  • 15 avril 2007 roumegoux françoise - Notre petite Marie

    de fontainebleau, il y a quelques années, une amie malheureusement perdue de vue de par son éloignement.. je garde en moi un souvenir de douceur, de gentillesse et de modestie inégalable, qui la rendait si respectable..je n’ai trouvé que ce moyen pour vous faire part de la profonde tristesse de tous les bleausards qui l’ont connue, et qui partagent aujourd’hui votre douleur.

  • 16 avril 2007 Yves Piarulli - tristesse

    Je ne connaissais pas ta petite soeur mais je voulais témoigner de ma profonde tristesse durant cette cruelle epreuve qui te touche aujourd’ hui

  • 17 avril 2007 Isabelle Laffont

    Bonjour, les parisiens ne sont pas encore tous au courant.... Nous sommes pourtant nombreux à avoir cotoyé Marie dans les années 90 sur Paris. J’aurais plein de choses à dire, comme beaucoup d’autres. Nous avons partagé de grands moments, au Café des Roches, au pied des voies au Saussois. La vie est courte et fragile. Marie était une amie.

  • 4 mai 2007 genevey christine

    Doucement, elle est venue te chercher.Elle te connaissait si bien Toi qui passais tant de temps auprès d’elle, la montagne, la nature. Elle a délicatement refermé ses bras blancs sur Toi, comme des ailes de papillon. Va Ma Marie je t’aime. Ta Tine

  • 22 mai 2007 Jocelyn-William LOUBRIAT - Merci

    Si aujourd’hui je grimpe encore, et si demain je grimperai surement toujours, c’est un peu parce qu’hier j’ai grimpé avec toi, Marie... Toi qui par ta gentillesse et ta disponibilité, m’a motivé pour arriver jusqu’où je suis allé. Ton départ, et toute cette peine qui en découle, me motive encore plus pour continuer, vers l’avant, vers le haut, comme tu l’as toujours fait.
    Je t’adresse encore un merci, un énorme MERCI, pour tout ce que tu m’as apporté.

  • 16 juillet 2007 Vincent Lemaire - La grace...

    Ciao Marie,

    Au Baou, Au Saussois, Au 95.2, dans le Verdon avec Isabelle, dans les calanques avec Gwenaelle, déja tu grimpais sur les nuages. Une forêt noire au café des roches, ou de la chantilly dans les godasses aux Ulis. Un verre de Gigondas partagé au pieds des dentelles... Dans des moments moins drôles à Lille face à une tarte au Maroilles...Dans un troquet au fond de Paris un soir de 87 ou de 88. Ou quand tu me ramène de Bleau à l’hopital... Marie ton idéal et ta douceur... Si longtemps qu’on ne t’avait pas vu, c’était une autre vie. Et on ne se verra plus. Tous on t’aime.

    Gwenaelle et Vincent

  • 11 septembre 2007 Brunat - Avalanche du col perdu...

    En randonné cet été au col Perdu(Arpelin) j’ai, avec étonnement, trouvé un bâton de ski de rando(marque Diamond Back) et un gant(main droite). Je savais que il a eu une victime d’avalanche à cet endroit l’hiver dernier et même en sacahant qu’ils pourraient reveiller des mémoires et des souvenirs douloureux je les ai ramassés. N’ayant pas connu le ou la propriétaire je les laisse, aujourd’hui à la disposition des parents et proches de la personne à qui ils auraient pu apartenir. Si tel est le cas, n’hesitez pas à me contacter.

  • 27 décembre 2007 genevey christine - mail à l’attention de Mr BRUNAT (avalanche col perdu)

    Pourriez-vous me transmettre vos coordonnées (si vous étes toujours en possession du matériel). Je suis une Amie de Marie Beghin décédée dans l’avalanche du 7 avril 2007.

  • 7 janvier 2008 Brunat - à l’attention de Genevey Christine

    Je suis toujours en possession du materiel par moi retrouvé au Col Perdu l’été dernier. Pour me joindre vous pouvez m’écrire au ermindob@aol.com

  • 6 février 2008 THERR Serge - Marie une amie de cordée

    J’ai eu le plaisir de partir plusieurs fois avec Marie et son compagnon de l’époque .(Saussois, Claret, Baumes les Dames, Montdauphin ...et en Espagne pour des vacances de grimpe, c’était une fille sympa très douée et passionnée par ce qu’elle faisait. C"était des moments forts agréables grâce entre autre à sa présence et son charisme. Ces moments et sa présence me manque. Salut Marie


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP