Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[bobocologie] [climat] [geopolitique] [Librairie] [press&web] [voloblog] Infos

"Gouverner c’est mentir" et "Ouïghours fake-news"

dimanche 12 décembre 2021 par SHAHSHAHANI Volodia

Deux petits livres parus en 2020 et qui n’ont pas cartonné sur les media mainstream. Deux sujets a priori distincts, deux auteurs qui ne se connaissent probablement pas et qui ont certainement des origines idéologiques distinctes. Et pourtant, quand on a terminé la lecture de l’un et de l’autre, on est frappé par la convergence des propos.

"Gouverner c’est Mentir" a été publié chez l’Artilleur. L’auteur, Rémy Prud’Homme est un économiste et aussi l’une des chevilles ouvrières de l’ACR, l’association des climato-réalistes. Il fut aussi l’auteur de "L’Idéologie du Réchauffement : Science molle et Doctrine Dure" publié en 2015 et qui permit à beaucoup de décrypter les mensonges proférés à l’occasion de la COP21 et du (dés-) Accord de Paris tenu cette année-là.

Dans "Gouverner c’est Mentir", Rémy Prud’Homme recense douze mensonges publics, certains ayant trait à la controverse climatique mais aussi bien d’autres thèmes. Les menteurs (politiciens, medias) étant spécialisés dans le déguisement de leurs propos, l’auteur distingue plusieurs types de mensonges publics : le mensonge simple, le mensonge par sélection (ou synecdoque, on prend la partie pour le tout), le mensonge par omission et le mensonge par analyse. Les douze mensonges publics décryptés appartiennent à une ou plusieurs de ces catégories.

"Ouïghours, pour en finir avec les Fake-news" a été publié chez "La Route de la Soie". L’auteur, Maxime Vivas est administrateur du site "Le Grand Soir", d’inspiration marxiste. Il a fait un voyage dans la province chinoise du Xinjiang comme précédemment au Tibet. On apprend dans les deux cas que les religions de ces minorités, respectivement musulmane et bouddhiste, sont en croissance. Le nombre de mosquées chez les Ouïghours est passé, selon l’auteur, de 2000 en 1970 à 24000 en 2020.

Il est probable qu’à l’occasion des JO d’hiver en Chine une nouvelle salve de mensonges sévisse en Occident comme ce fut le cas pour ceux de Pekin (2008) où l’on entendit vociférer de Ménard (passé au RN) à Cohn-Bendit (un "Vert"). Dans le "milieu montagne" il y eut aussi des appels au boycott avec les petits drapeaux multicolores sur les balcons, oubliant que le bouddhisme (et aussi l’hindouisme) ne sont pas des religions "spéciales" : tout comme les monothéismes (christianisme, islam) une part d’horreur peut y cohabiter avec le "spirituel" selon les époques et le contexte politique. Après avoir joué le coup avec succès contre l’URSS en Afghanistan, l’Occident n’a cessé d’utiliser les takfiristes pour détruire des pays (Yougoslavie, Irak, Libye, Syrie…) mais les terroristes envoyés au Xinjiang ont fait choux blanc devant la détermination du parti communiste chinois qui, en matière de "minorités", sait parfaitement séparer le bon grain de l’ivraie : par exemple en autorisant trois enfants à toutes les minorités quand la majorité Han n’avait eu droit qu’à un seul.

Comme Prud’homme dans "Gouverner c’est mentir", Vivas recense en fin d’ouvrage quelques infox de ces dernières années, des couveuses du Koweit, à l’affaire d’Outreau en passant par la fiole d’anthrax de Colin Powell.


Messages et Commentaires ...
  • 10 janvier 2022 VSH - Eoliennes : desinfo sur franceinfo

    L’article de Rémy Prud’homme rétablit une des vérités qui circulait - timidement - et que la chaine de propagande officielle a tenté, tant par ignorance que par calcul de contredire : en particulier le taux d’utilisation de la capacité des éoliennes qui est de 25%.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP