Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[censure] [compétitions] [interdictions] [sport&pol] Infos

Absurdistan athlétique : 20 km/3h00

mercredi 25 novembre 2020 par SHAHSHAHANI Volodia

- L’apprenti dictateur avec son "conseil scientifique" de suppôts de Big Pharma a annoncé un élargissement de l’emprisonnement. 20 km aller-retour ça en fait 40. En 3h00 ce n’est déjà pas ridicule pour un marathonien amateur.

- Encore faudrait-il tout parcourir à vol d’oiseau, donc franchir une barre d’immeuble, un centre commercial, une autoroute, pour ce qui est des zones urbaines. Dans la nature, puisque c’est l’objectif annoncé, il faudrait alors traverser des champs, des propriétés privées, se cogner des arbres, percuter des rochers, plonger dans des torrents…

- Autrement dit, pour valider le 20 km à vol d’oiseau, il faudra le plus souvent affecter un coefficient de 1,5, au bas mot. On arrive alors à une distance parcourue de 60 km. En 3h00 !

- Rappel. Les records du monde du marathon (42,195 km) sont actuellement détenus par le Kényan Eliud Kipchoge en 2 h1’ 39" (le 16/09/2018 à Berlin) et par la Kényane Brigid Kosgei, en 2h14’ 4" (le 13/10/2019 à Chicago). Des parcours pas spécialement alpins.

- Si ces champions venaient par exemple à Grenoble pour respirer un air ensoleillé en montagne, ils pourraient être tentés d’aller à Chamrousse (dans le cercle des 20 km). Les imagine-t-on réaliser l’aller-retour en 3 h00 ?

Et si on objecte que tu n’as qu’à t’y rendre en voiture alors il ne te reste pas grand’chose pour te balader, même avec une conduite "rallye" sur l’aller-retour routier (vélo, TC évidemment hors-jeu dans ce contexte).

PS. On sait que le "confinement" tue et ne sauve pas des vies. C’était vrai au printemps et cela l’est encore cet automne. Même la presse mainstream la plus servile doit en convenir


Messages et Commentaires ...
  • 7 décembre 2020 MAN - Désobéissance civile

    Au plus ça va et au plus j’enrage. Comment accepter une telle décision ? Les grandes surfaces sont bondées à Grenoble, les gens font la queue pour accéder aux magasins avant ouverture (vu ce jour devant la caserne de Bonne) et on interdit aux stations, aux bars et au restaurants d’ouvrir. J’étais samedi à l’Alpe du Grand Serre, une station bien mal en point et qui n’a pas besoin de ça pour décliner. Pourtant le neige était bonne, il y avait du monde et pas de quoi s’en jeter un petit après avoir profiter de la neige. Dimanche rebelotte avec la luge et les enfants, en tant normal on serait allé manger un morceau ou boire un coup, là rien. Mais comment font les gens qui en vivent pour supporter cela ? Comment peut-on accepter les gens entassés dans les grandes surfaces et d’un autre coté laisser des stations mourir (je pourrai parler aussi de Gresse en Vercors, du Sappey...). Pourquoi ne pas faire une désobéissance civile ? Tout ouvrir coute que coute. Les manifs ne serviront à rien à part donner du grain à moudre à BFMtv et autre (BFM était par ailleurs présent samedi pour faire un reportage sur le ski de rando et ces dangers du fait du nombre croissant de pratiquant). Bref Si tous les restaurants, bars ouvrent l’état va envoyer l’armée ? mettre des amendes ? Il est tant que cela cesse. Malheureusement la plupart des gens ne pensent que consommation et fête de fin d’année.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP