Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.

1933m - Chartreuse

GRANIER, passage de Tencovaz

N° : 3190
Date : 2009-02-04 00:00:00 Départ : 11h00
Rédacteur : LTA
Accès : RAS
Logistique : SO
Météo : globalement couvert et doux, bonne visi.
Limite skiée : 970
Neige : lieu/altitudeTotale (cm)Meuble (cm)Qualité de la neige
1000/Tencovaz6000humide, tassée sur la piste
>1600NC10fraîche un peu humide de la nuit
GRANIER GRANIER GRANIER

::... Nivologie ...

RAS

::... Itinéraire ...

Montée par les pistes (y parait qu’un arrêté préfectoral l’interdit comme nous l’a signalé gentiment un pisteur), 150 m de forêt dense, prairie, 150 m dans les barres. Cot : 4.1/E3

::... Commentaire ...

Conditions de ski assez bonnes mais il faut considérer qu’il n’y a plus de vraie poudre sous 2000 m avec ce petit coup de redoux et ce couvercle nuageux ayant "maté" la neige. L’itinéraire est astucieux et pas bien difficile quand le remplissage est correct (40° max, un petit saut sans histoires). Difficile de comparer tant nous avions eu l’an dernier des conditions de cinéma une fin d’après-midi d’hiver dans la voie voisine de la balme à Colon mais cette dernière reste à mon avis la plus belle du Granier car plus dérobée et plus variée. Tiercé dans l’ordre : 1- balme à Colon, 2- Porte, 3- Tencovaz

::... Participants ...
NMO

Messages et Commentaires ...
  • 4 février 2009 PPY - GRANIER, passage de Tencovaz

    Bien vu pour le créneau nivo/météo !
    L’an dernier nous avions fait des photos extraordinaires, sur l’itinéraire de la Balme à Colon.

  • 4 février 2009 Pierre - GRANIER, passage de Tencovaz

    Pour Lionel,
    Jetez un coup d’œil sur cet article :
    Bonsoir,
    En qualité de juriste de droit public spécialisé en droit de la montagne, je te confirme les points suivants :
    Les pistes de ski sont sous la responsabilité "non transférable et non délégable" du Maire de la Commune et ce même si un exploitant privé gère en délégation de service public les pistes en lieu et place de la Mairie...
    La Préfecture de la Savoie (que je connais très bien), n’a jamais pris de tels arrétés...!!
    L’ACCES AUX PISTES DE SKI N’EST EN AUCUN CAS CONDITIONNE PAR LA POSSESSION D’UN FORFAIT QUI EST UN TITRE DE TRANSPORT LIE AUX SEULES REMONTEES MECANIQUES... (police des chemins de fer Français...)
    Les pistes de ski relèvent du domaine public, et la pratique du ski de randonnée ne peut y être interdite mais règlementée au même titre que l’est le ski alpin... donc nul ne peut t’interdire l’accés aux pistes de ski, à partir du moment ou tu respectes les principes de sécurité ( remontée sur le bord de piste...).
    En cas d’accident avec un tiers descendant, c’est un constat de type "constat amiable" qui est établit et transmis aux assureurs des 2 parties, et en cas d’accident grave, c’est la gendarmerie qui établira un P.V qui sera transmis au parquet pour instruction éventuelle et recherche de responsabilité.
    En tout état, si le maire persiste dans son interdiction, il faut savoir que le code pénal ne prévoit aucune sanction relative à la pratique du ski de rando sur pistes de ski... et malgré ses pouvoirs de police, il n’a à sa disposition aucun moyen cohersitif pour appliquer ses arrétés.
    Tu peux aussi saisir le service de contrôle de légalité en Préfecture pour contester l’arrété pris par le Maire et en dernier ressort recourir au T.A.
    Donc le GUGUS qui t’a interpellé hier est un CHARLOT et il t’a pris pour un jambon..!! ( au cas où, demande lui la prochaine fois son titre et sa qualité..)

    Bonne ballade et fait gaffe aux skieurs et surfeurs qui descendent... les pistes...

  • 5 février 2009 de LTA - GRANIER, passage de Tencovaz

    Bonjour Pierre. Je crois qu’il y avait déjà eu une réponse du même type à un problème similaire il y a quelques années à propos de ces arrêtés. Le mot préfectoral m’a également surpris ; dans ma tête je m’étais dit : "ce doit être plutôt communal". En tous cas merci pour cet éclaircissement important : à partir de maintenant, non seulement je pourrai continuer à ne pas écouter ces empêcheurs de tourner en rond (tout en étant prudent, faut pas non plus tenter le diable, je ne le fais que rarement, en restant sur le bord de la piste et pas en plein milieu d’une journée de grosse affluence) mais en plus je pourrai leur répondre très poliment en leur citant la loi.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP