Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Neige

Février 10

dimanche 28 février 2010 par YETIS

- Après un mois de Janvier froid, un premier redoux spectaculaire se produit le 3 février alourdissant et humidifiant la neige dans les versants ensoleillés. Semble être à l’origine de déclenchements de plaques, dont celle qui fut fatale à Olivier Cordeuil dans la face est du Charmant Som.

- Vent de sud le 4 février suivi de précipitations importantes, sous forme de pluie jusqu’à 1600 m avant de se transformer en neige jusqu’à 1000 m environ. Au-dessus de 1500 m, Meteo-France relève pour le 5 février 60 cm sur Dévoluy et Champsaur, 20-30 cm sur Pelvoux, Thabor, Queyras, Ubaye, Parpaillon, 50 cm sur Belledonne, Vercors, 30 cm sur Bauges.

- Nouvelles petites chutes de neige (20 cm sur Préalpes env.) les 9-10 janvier puis retour du froid (jusqu’à -10° en plaine).

- Le 11, violent vent de sud sur les Préalpes mais moins sensible à l’intérieur. Le froid maintient d’excellentes conditions de ski en basse montagne notamment en forêt.

- le 17 février nouveau redoux avec de la pluie jusqu’à 1800 m (à l’ouest) laissant en fin d’épisode environ 15 cm de neige dense à cette altitude. Humidification importante en-dessous. A nouveau les chutes sont plus importantes au sud (Champsaur, Devoluy, Pelvoux).

- le 19 février de nouvelles chutes de neige reproduisent le scénario-phare de la saison, donnant, selon MF, un dégradé sud-nord de 60 cm à 20 cm en moyenne à 1500 m. A force d’accumulations non consolidées les pentes au-dessus de 2400 m (notamment celles qui sont à l’ombre) repassent au niveau 4 du risque. Même risque pour les Alpes Maritimes où le cumul moyen du 17 au 19 février à 1300 m est de 60 cm.

- le 21 très fort vent de sud, sensible en versant opposé (nord) jusqu’à 200 m sous la ligne de crête (secteur Prevourey, Matheyzine).

- le 22, vent encore soutenu : sur le plateau supérieur de Chamechaude on ne skie plus sur la piste antérieurement damée mais sur une plaque dure (environ 30 cm). A surveiller au prochain réchauffement.

- le 24, neige au-dessus de 1600 m en Dauphiné avec 15 cm à cette altitude et 30 cm au-dessus de 2200 (nivose aigleton). En Haute-Savoie le risque consécutif aux chutes du 23 au 25 (prévues 50 sur Chablais et Aravis à 2000 m) passe à 4 pour le 25. Dans le même temps sur les Hautes-Alpes il est révisé au niveau 3.

- le 25 vent fort de sud-ouest avec pluie jusqu’à 1700 m en Vercors. La couche de neige en dessous de 1600 m (minimum vers 12h00) est pourrie jusqu’au sol sur une hauteur de 120 cm environ. Il n’est pas exclu qu’au-dessus de cette altitude la croute de regel séparant la dernière chute (20 cm après tassement) cède à son tour. C’est peut-être l’explication du niveau 4 annoncé par MF le 25 apm y compris en moyenne montagne. Déjà la veille un accident mortel a eu lieu dans le Beaumont semble-t-il à basse altitude

- 27-28. Fort redoux dans la tempête qui a surtout frappé les côtes atlantiques. La pluie est à nouveau montée à plus de 2000 m. Les limites skiables ont reculé en quelques jours de plusieurs centaines de mètres (à l’ombre de 800m à 1200 m en moyenne). En-dessous de 2000 m environ la neige est humidifiée en profondeur et peut regeler, pouvant inaugurer(sauf nouvelles précipitations importantes) un cycle de type printanier. En altitude : croupes et crêtes dégarnies ; ailleurs plaques dures.


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP