Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[nivologie] [Queyras] Neige

Queyras : retour sur les retours d’est

mardi 23 décembre 2008 par VOLLE Louis

Magnifique ! Les paysages conjuguent le blanc à l’envie. L’enneigement du Queyras est exceptionnel pour un début d’hiver. Dans toutes les vallées la couche atteint entre 1 et 2 mètres aux villages (80 cm à Arvieux, 1m20 à Ceillac, 1m60 à Abriés ou Ristolas). En altitude c’est encore plus spectaculaire avec souvent plus de 2métres entre 2000 et 2500m. Le vent a bien sûr déjà bien travaillé et les accumulations sur plusieurs mètres comblent les ravins et les dépression.

Cette situation ne se rencontre sans doute que deux ou trois fois par siècle. Les retours d’est successifs et durables expliquent l’épaisseur parfois considérable d’un manteau qui a posé de nombreux problèmes aux habitants : voies de circulation obstruées, lignes électriques et téléphoniques détruites en plusieurs points, menaces sur les habitations « englouties » ou aux toitures surchargées…la remise en sécurité et le désenclavement des villages les plus élevés a demandé l’intervention de moyens lourds venus de l’extérieur. Les avalanches ont eu une ampleur inaccoutumée et certaines se sont produites sur des versants très peu enneigées depuis des années et dont on avait oublié la dangerosité. Ainsi les coulées qui ont coupé la route de Ceillac à l’Adroit de Laval et à Combe Armand, ou celle entre Aiguilles et Abriés au ravin de Choudane.

Quant aux avalanches régulièrement actives elles ont connu une ampleur considérable en amont d’Abriés sur la route du Roux et surtout sur la route de Ristolas, La Monta, L’Echalp. Celle de la Fourche est la plus spectaculaire, évacuant les immenses pentes de la Querlaye et coupant la route sur plus de trois cent mètres. Bien que ce soit des avalanches de poudreuses, les accumulations sont conséquentes (souvent 4 ou 5 mètres).Les départs sont très visibles malgré des chutes de neige postérieures. La plupart des versants sont marqués de ces innombrables bords de plaques. Mais il faut bien se dire que la situation reste dangereuse, même pour certains axes routiers (la redoutable coulée de l’Alpet en aval du Roux n’est pas partie).

Ce phénomène exceptionnel par son ampleur est bien visible sur la balise nivôse du col Agnel qui a enregistré un chute de 1m15 entre le soir du 14/12 et le 17/12, passant de 55cm à 1m70. Ici les précipitations des 2 premiers retours d’est de novembre ou les résidus des perturbations de SO faisaient de ce secteur un des moins enneigé des Alpes françaises. Par contre la chaîne frontière rive droite du Guil en amont d’Abriés avait déjà reçu une vraie mousson au-dessus de 2000m (1m20 à 3000m) permettant de skier les couloirs du massif du Viso.
La singularité de ce début d’hiver c’est à la fois la répétition des retours d’est, la puissance et la durée des précipitations mais en plus le débordement plus à l’ouest de ce qui est habituel. Bien sûr le haut Guil est le plus touché mais l’Aigue Agnelle ou l’Aigue Blanche presque autant (la balise nivôse du col Agnel le prouve) et le Cristillan tout autant.

Très belles perspectives pour la suite de la saison…mais il faut laisser le temps d’une stabilisation minimale. Elle sera assez longue compte tenu de l’épaisseur qui limite la pénétration de la chaleur et favorise la formation d’autres types de dangers sous des couches en surface qui auront assez vite l’air saines avec le beau temps revenu. D’autant que de nouvelles précipitations sont attendues à partir du 26/12. Profitez donc du spectacle éblouissant mais faites preuve de réserve et de bon sens.



Le queyras nouveau est arrivé : il est blanc ©lvo



La ligne de la Monta marche moins bien ©lvo



Gite de l’Echalp englué : inutile de partir en auto ©lvo



Abriès : bas de l’avalanche de la Fourche ©lvo



Abriès : haut de l’avalanche de la Fourche ©lvo



Ristolas : où mettre la neige ? ©lvo



Le Roux et un superbe Bric Froid aux pentes ravagées ©lvo



Rasis : tout est parti ©lvo



chapelle côté est


maison coupée en deux


intérieur de la chapelle

maison entièrement dévastée
Messages et Commentaires ...
  • 1er janvier 2009 LTA - Avalanche à Valpréveyre

    Les grosses chutes de neige de Noël dans le haut Guil ont été la cause d’une avalanche à la trajectoire particulière qui a dévasté le hameau de Valpréveyre au-dessus d’Abriès. Cette coulée, partie dans les pentes de la Gardiole, est venue frapper le hameau de plein fouet, détruisant le clocher et plusieurs maisons. A l’heure où j’ai appris cette catastrophe, j’ai ressenti une forte émotion, ayant vécu de nombreux moments intenses à Valpréveyre dans (et au départ de) la maison de mes amis les Barbero, bien que celle-ci semble avoir été épargnée par le gros du "séisme". Les Barbero qui ont monté l’association Queyras Passion qui s’occupe de restaurer le patrimoine queyrassin depuis plusieurs années, sont d’autant plus touchés que le clocher venait juste d’être retapé. Il faudra du temps pour panser les séquelles et Valpréveyre n’aura plus le même visage une fois l’été revenu. Tous ceux qui souhaitent soutenir le patrimoine queyrassin et en particulier la future probable réhabilitation de Valpréveyre, peuvent le faire en contactant l’association à l’adresse suivante : info@queyras-passion.com. Merci à Jean-Paul Coulomb pour les images de ce petit reportage (images rajoutées à celles de LVO, voir ci-dessus).

  • 20 janvier 2009 Jean-Jacques Alizes - Queyras, terre d’extrêmes

    J’en connais - un peu - la beauté, la lumière, le calme des belles journées d’été cadencées par les brises. Le Queyras c’est aussi des déchaînements brutaux et dévastateurs.
    J’ai l’impression que les médias nationaux n’ont pas déplacé leur loupe vers ces événements intenses.
    Merci pour cet excellent compte rendu par le texte et l’image. On y ressent une maîtrise solide de la science de la neige, d’autan plus qu’elle s’appuie sur la passion pour son territoire et un vécu aux aguets des humeurs du ciel.


Proposer un commentaire

Dans cette rubrique

accueil | espace privé | site sous SPIP