Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
Neige

Neige en Beaufortain

lundi 5 mars 2007 par BLETHON Jean-Baptiste

Résumons : Jusqu’à samedi 12h00, des trombes d’eau se sont abattues sur le massif, la limite pluie/neige se situant autour des 2300m à mon avis. Samedi il fait chaud, nous remontons les pentes Sud du Mont Bisanne, il y a des coulées de neige lourde qui ont raboté jusqu’à l’herbe. Descente agréable dans une neige très humide.

Dimanche, grand beau, direction le Grand Mont. La nuit a été froide et il souffle un léger vent entretenant une sensation de froid. La neige est dure, une mince croûte de glace est bien visible jusque vers 2300. Après, c’est une poudre très compactée par le vent et légèrement croûtée. Où est donc la poudreuse tant espérée ? Premier indice le matin avant de partir du gîte, sur la face nord, entre la Pointe saint Jean et le Mont Mirantin une belle ligne de cassure est parfaitement visible. Dès que la vue s’ouvre un peu il est possible de voir l’étendue des dégâts : des plaques se sont détachées un peu partout dans les versants raides : une petite dans la Legette du Mirantin, le vallon Est sous le Mont Mirantin est remplie de grosses coulées, etc…

Avant le col de la Forclaz, on distingue une énorme plaque dans la face nord du Grand Mont. J’estime à plus d’un mètre la cassure. Idem au dessus du lac des Besaces, ce sont d’énormes plaques qui ont lâché.

De grosses accumulations donc, et il est difficile de dire quelles sont réellement les quantités de neige tombées au dessus de 2300m. Pour info, une personne rencontrée au sommet du Grand Mont estime à plus de 2m le total des chutes entre hier et sa dernière visite un mois plus tôt. A titre de comparaison, l’an dernier en février, il y avait beaucoup plus de cailloux dans la face est qui fait suite au col de la Forclaz.



Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP