Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.
[héliski] [rochail] [Ecrins] Infos

dépose héliportée au sommet du Rochail

samedi 19 avril 2003 par MESTRALLET Daniel

J’ai assisté ce samedi 19 avril à une dépose héliportée au sommet du Rochail. J’ai d’abord cru à un sauvetage. Je me trouvais alors à 10h30 au pied du petit couloir qui permet d’accéder au plateau sommital lorsqu’un appareil rouge et blanc a déposé ses passagers juste sur ce plateau, 100 m en dessous du sommet. J’ai rattrappé le groupe qui a fini à pied jusqu’au sommet. J’ai essayé d’engager la conversation mais sans succès. Ils étaient quatre, deux adultes et deux adolescents, l’un de ceux-ci était en surf : les deux jeunes n’avaient pas de sac à dos ; tous étaient équipés comme des pistards. Ils sont partis très vite, en skiant comme sur une piste, râclant même un peu les cailloux du haut. Mon ami Didier Paulmier comme quatre autres randonneurs qui nous suivaient ont aussi assisté au spectacle. Vers 13h00 nous avons revu un hélicoptère de même couleur se poser à Villard-Notre-Dame : j’ai supposé qu’il s’agissait d’une "reprise".

Aussitôt, nous sommes allés à Bourg’d’Oisans pour faire connaitre à la gendarmerie ce qui m’apparait comme un délit. Première surprise, le gendarme qui nous a reçus à répondu à l’interphone que "les déposes étaient autorisées en France pour les sociétés privées" puis a suggéré de m’adresser à la commune des Deux-Alpes. Devant mon insistance, il a fini par nous recevoir à l’intérieur de la gendarmerie et par accepter de prendre ma déposition en "main-courante", sans me délivrer de récépissé ni me faire signer ma déclaration.

Voilà pour les faits. Mon impression est la suivante. La dépose se fait à une heure où les randonneurs ne se trouvent généralement pas encore à proximité du sommet et le site de dépose - le petit plateau - est masqué pour les randonneurs qui se trouvent encore sur le glacier : le pilote peut donc normalement surveiller la progression d’éventuels témoins gênants. Mon impression aussi est que l’affaire parait rodée et que ce n’est peut-être pas une première. Cette impression est confirmée à mes yeux par la rapidité des deux opérations de dépose et de reprise supposée que j’évalue à moins d’une trentaine de secondes pour chacune.


Messages et Commentaires ...
  • 21 mai 2007 Michel Puissant - Déposes sauvages

    Bonjour,
    Je tiens d’abord à te saluer, Daniel, et penser dans ce cas à prendre une photo de l’appareil pour avoir son immatriculation, ce qui est important pour déposer plainte, donc, des gendarmes répondent que les déposes privées sont autorisées, ça c’est bien la meilleure, seules les déposes professionelles(refuges débradages visites de lignes EDF etc) le sont, mais toutes les autres sauf autorisations en cas de filmage sont interdites en France, ce qui voudrait dire qu’il y avait des déposes publiques !!! affaire Giscard peut être ?
    Ou va t on dans ce pays ?
    Le fric est au dessus des lois, alors Mr Sarko, on fait quoi ?
    Salut à tous
    Et bonne fin de saison
    Michel


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP