Editions Volopress : la collection Toponeige, l'actualité du ski de rando, les infos montagne et neige dans les Alpes.

1750m - Vercors

ROCHE ST MICHEL*, Combe du Cerisier

N° : 3244
Date : 2009-02-25 00:00:00 Départ : 00h00
Rédacteur : MLF
Accès :
Logistique :
Météo : Grand beau
Limite skiée : 1750
Neige : lieu/altitudeTotale (cm)Meuble (cm)Qualité de la neige
St Imbert / 95650transfo
Bifurcation 1140NC5Poudreuse sur fond dure
1450 > 1750NC10/30Poudreuse en NE
ROCHE ST MICHEL* photo 13343 ROCHE ST MICHEL* photo 13344 ROCHE ST MICHEL* photo 13345 ROCHE ST MICHEL* photo 13346

close back next

Dans le haut de la Combe du Cerisier ; pas vu de Cerisier ?
Dans le haut de la Combe du Cerisier ; pas vu de Cerisier ?     25 février 2009 ©volopress/MLF (13343)

close back next

Dans les pentes terminales
Dans les pentes terminales     25 février 2009 ©volopress/MLF (13344)

close back next

Sous l'oeil des chamois la paroi pour sortir ; prévoir matos de grimpe
Sous l'oeil des chamois la paroi pour sortir ; prévoir matos de grimpe     25 février 2009 ©volopress/MLF (13345)

close back next

Roche St Michel - Combe du Cerisier
Roche St Michel - Combe du Cerisier     25 février 2009 ©volopress/MLF (13346)

::... Nivologie ...

Tout ce qui est orienté NE et qui ne voit pas trop le soleil est en poudre sur fond dur agréable à skier. Ce qui voit plus le soleil est crouté.

::... Itinéraire ...

St Imbert > route direction la route au nord vers la Combe du Cerisier puis remonter la trouée jusqu’à buter contre les falaises à 1750m.D+ : 800m, 4.1/4.2 pour les 300 dernier mètres avec une forêt bien skiante.

::... Commentaire ...

* Apellation des grimpeurs ; en fait c’est la trouée qu’on voit bien depuis Grenoble entre le Pic St Michel et le Moucherotte. L’an dernier LUD m’avait inspiré ici et depuis à travers la fenêtre du boulot je ne voyais que cette combe qui vient buter contre les falaises, mais qui me paraissait sympathique. Pour finir de nuit sans carte, un cheminement astucieux à déjouer, une combe fort agréable à skier, pas très large par endroit, 5m (NIW à bien fait de pas venir avec ses longs skis ;o). Puis on arrive dans les 300m de la fin entre les barres où le cheminement est encore plus original accompagné des chamois. Même si ce couloir ne sort pas, c’est très ludique, ça peut plaire et ce jour tout en poudre était une bonne surprise !

Messages et Commentaires ...
  • 26 février 2009 de Jean Vial

    C’est fou ! En rentrant du boulot, je me disais qu’il faudrait que j’aille poser mes spatules dans ce couloir un de ces jours, et je repensais à l sortie que tu mentionnes ci-dessus. Bon, tu l’a fait...
    Je connais le coin par coeur, surtout en automne ! En fait, à Claix on l’appelle le "grand Ravin". La combe du cerisier c’est la partie tout en bas, vers la piste forestière.
    Je pense que tu ne t’ai pas vraiment amusé dans la forêt, il y a des passages assez denses, non ? Quoique en hiver, c’est certainement plus ludique qu’à l’automne.
    A part les chamois, rien vu ?

  • 28 février 2009 de yvon scremin

    Salut Emmanuel.
    Je suis allé ce matin dans la combe du Cerisier à la Roche Saint Michel (Grand Cheval). Merci pour la trace. J’ai bien apprécié cet itinéraire. Un peu d’aventure et de solitude aux portes de la ville ça ne se refuse pas. En tous cas l’itinéraire est astucieux et très ludique. Personnellement j’aime bien ce genre de rando.
    voir ici

  • 28 février 2009 de MLF

    Salut,
    @ Jean : En fait, à Claix on l’appelle le "grand Ravin" c’est une appelation maison, car ça n’apparait pas sur la carte ? ; il est vrai que la Combe du Cerisier part en dessous du chemin forestier vers Savoyère, mais pour que se soit plus facile pour trouver pour les suivants, j’ai nommé comme cela. Contrairement à ce que tu peux penser, je me suis éclater dans la forêt, sur le haut en rive droite, il y a une belle éclairecie de 5 à 6 m de large, bien skiante et en dessous, c’est pas du tout dense. Pour moi c’est du bon ski, meilleur que certains itinéraires Chartrousien... Vu que des chamois, surtout à cette heure ;o)
    @ Yvon : Content que t’ai apprécié ! Et c’est sûr, les traces ça aide ou faut alors un bon repérage... Pour moi c’était découverte et de nuit, donc un peu de flair et pas mal de chance ;o) Mais j’avais bien maté à la jumelle +sieurs fois.
    En tout les cas, même si ça sort pas, l’ambiance sous la falaise avec le levé du soleil vaut à lui seul le déplacement !


Proposer un commentaire

accueil | espace privé | site sous SPIP